.
-

Histoire du département de l'Aude
jusqu'en 1900
[Géographie de l'Aude].
Le département de l'Aude a été formé avec une partie du Languedoc. Son territoire, primitivement occupé par les Volces Tectosayes, fut compris par les Romains dans la Narbonnaise. Les Wisigoths succédèrent aux Romains. Leur conquête leur fut sérieusement disputée par les Francs et les Burgondes pendant tout le VIe siècle; mais les Goths, en respectant les institutions romaines et en favorisant le christianisme, ne faisaient pas peser leur épée d'un poids trop lourd sur les contrées soumises à leur domination.

La Septimanie, - c'était le nom de cette province au VIIIe siècle, - opposa une énergique résistance à l'invasion sarrasine. Les musulmans ne la possédèrent que peu de temps, bien qu'ils l'eussent traitée avec une modération exceptionnelle. Ils durent se retirer devant Eudes, comte d'Aquitaine, qui transmit ses droits aux rois francs (762).

Les Carolingiens donnèrent le commandement de la contrée aux comtes de Barcelone et, plus tard, la divisèrent en deux comtés, le Razès et le Carcassès, qui furent réunis au comté de Toulouse. D'autres divisions territoriales eurent lieu ensuite; les comtes de Barcelone et de Foix et les vicomtes de Béziers se partagèrent tour à tour le pouvoir. Au XIIe siècle, Raymond de Trancavel, vicomte de Béziers, possédait Carcassonne, qui, à la suite de la guerre des AIbigeois, passa, ainsi que Béziers, au pouvoir du comte Simon de Montfort.

Amaury, successeur de ce dernier, céda ses droits à Louis VIII, en 1224. Seize ans plus tard, Raymond de Trancavel tenta de reprendre au roi de France le domaine que lui avait enlevé Montfort et assiégea Carcassonne, mais saint Louis le força à se retirer et à signer une cession définitive du Carcassès à la France. Louis IX accorda à titre d'indemnité à Trancavel une rente annuelle de six cents livres. Le Carcassès constitua alors une sénéchaussée d'une étendue considérable.

Enfin, sous Louis XII, la vicomté de Narbonne, demeurée jusqu'alors aux comtes de Foix fut acquise par le roi de France en échange du duché de Nemours.

Ce pays, après avoir longtemps souffert des guerres qui désolèrent le Languedoc, se releva sous le règne de Louis XIV, par la création du canal du Midi, dont le canal de Narbonne ou de la Robine est un embranchement.

En 1790, le département de l'Aude fut formé d'une partie de la province du Languedoc, réusissant un certain nombre de petits pays dont quelques-uns répondent à des régions naturelles : 1° Le Lauragais, divisé en haut et bas Lauragais; c'est aujourd'hui l'arrondissement de Castelnaudary. 2° Le Razès, dont l'existence, en tant que comté, remonte au IXe siècle; c'est la moitié septentrionale de l'arrondissement de Limoux. 3° Le pays de Sault, pays montagneux, boisé, qui forme la partie Sud de l'arrondissement de Limoux. 4° Les Corbières, partie méridionale de l'arrondissement de Narbonne; un petit canton à droite de l'Orbieu, est appelé Termenis, du nom du château des Thermes. 5° Le Minervois, au Nord de l'Aude, appartient en majeure partie au département de I'Hérault. 6° Le Cabardès, entre l'Aude et la Montagne Noire. 7° Le Carcassès, ou territoire de Carcassonne.  (A19).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.