.
-

Le fleuve Gambie
La Gambie est un fleuve de l'Afrique occidentale, dont les sources sont situées dans les montagnes du Fouta-Djalon, au coeur du massif de Tamcué, et qui, après un cours de 1127 km, débouche dans une baie de 50 kilomètres d'ouverture, formée par l'Océan Atlantique. Il  qui donne son nom à un Etat que traverse son cours inférieur, la Gambie.

La première partie de son cours suit, dans une région montagneuse où dominent les Foulbé (Peuls), une direction générale au Nord-Ouest; il se porte ensuite à l'Ouest à partir de Barrakounda (350 km de la mer), point où il sort du haut pays et pénètre dans les plaines basses. Comme la plupart des fleuves africains, une série de rapides marquent la transition. 

Dans la seconde partie de son cours, la Gambie s'étend dans un large lit : 400 m à l'île Mac-Carthy, à 300 km de la mer, en suivant les sinuosités du cours; 6500 m à Albreda, à 52 km de la mer. Le fleuve limite ou traverse alors les territoires de Niocolo, de Dentilia ou Tenda et de Khabou, de Toumane et de Ouli, de Diamarou et de Niani, de Diara et de Badibou, de Kian, Fogni, Kombo et de Bar.

Le Saloum est arrosé par des affluents (rive droite) qui se jettent dans la Gambie près de son embouchure. L'estuaire forme un vaste bassin intérieur de 15 km de large, qui se rétrécit à l'embouchure même, jusqu'à n'avoir plus que 3500 m. 

Pendant la saison sèche, la navigation est possible jusqu'à Barrakounda, pour les navires de 100 à 150 tonneaux; à la saison des crues, le volume et l'impétuosité du cours du fleuve rendent la navigation impossible. Les crocodiles et les hippopotames pullulent dans ses eaux. 



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.