.
-

Endosperme

Endosperme (botanique), du grec endon, en dedans, et sperma, graine. - Nom donné par Louis-Claude Richard au corps distinct de l'embryon qui forme avec ce dernier l'amande des graines d'un grand nombre de végétaux. Son étymologie qui lui donne une signification plus exacte que celle du mot périsperme, créé par Jussieu, et albumen, adopté par Gaertner dans le même but, devrait le faire employer de préférence à ces deux synonymes, car l'un signifie autour de la graine et l'organe qu'il désigne n'occupe pas toujours cette position, et l'autre est le résultat d'une comparaison (qui n'est pas toujours juste) avec le blanc d'oeuf ou albumen des oiseaux

L'endosperme, quant à la position, peut être central lorsqu'il forme au centre de la graine une masse environnée par l'embryon, comme dans les nyctaginées, la cuscute, etc.; périphérique quand il environne et cache l'embryon; c'est le cas le plus ordinaire; unilatéral lorsqu'il est rejeté tout d'un côté et l'embryon de l'autre, comme dans les graminées. Quant à la substance, l'endosperme peut être farineux, comme dans un grand nombre de graminées; oléagineux, dans les euphorbes; cartilagineux, dans la plupart des palmiers; corné, dans le café; mucilagineux, dans le liseron, le cocotier. Enfin, quant à la forme, l'endosperme peut être plus ou moins lobé ou crevassé

La présence ou l'absence et la nature de l'endosperme ont servi à établir des caractères de distinction entre les familles, surtout dans les monocetylédones. (G - s.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.