.
-

Végétaux > Cormobiontes > Phanérogames > Angiospermes
Les Dicotylédones
Magnoliopsidae
On donne les noms de Dicotylédones ou Magnoliopsidae aux plantes qui composent l'un des deux grands regroupements au sein des phanérogames- angiospermes (l'autre regroupement étant celui des monocotylédones). Ce nom rappelle que l'embryon contenu dans leurs graines porte le plus généralement deux cotylédons (rarement un plus grand nombre). Voici les caractères à l'aide desquels on distinguera facilement une plante dicotylédone d'une plante monocotylédone. La tige ligneuse est composée de : 
1° à l'extérieur, une enveloppe de tissu cellulaire qui est l'écorce, disposée par couches dont les plus jeunes ou liber sont en dedans des plus anciennes; 

2° d'une moelle située an centre, composée de cellules arrondies; 

3° d'un corps ligneux ou bois, intermédiaire entre la moelle et l'écorce, disposé par couches dont les plus jeunes et les plus molles, nommées aubier, sont en dehors des plus anciennes et des plus dures qui constituent le bois parfait. 

Quand on fait une coupe transversale d'une tige dicotylédone ligneuse, on voit aussi que toutes les couches de bois et d'écorce sont disposées en cercles concentriques autour de la moelle centrale, et on distingue des lames de tissu cellulaire séparant les fibres ligneuses parallèles et longitudinales. Ce sont les rayons médullaires dont les tiges monocotylédones sont dépourvues. 

Les feuilles des plantes dicotylédones ont en général un limbe à nervures divergentes sous des angles prononcés, ce qui est rare chez les monocotylédones, où les nervures sont presque toujours parallèles. Les fleurs des dicotylédonées ont ordinairement un calice, une corolle, des étamines et des pistils distincts, et ces parties sont en général au nombre de cinq et ses multiples ou de quatre et ses multiples, tandis que, dans les monocotylédones, dominent le nombre trois et ses multiples.

Enfin, le caractère le plus fixe de cet ensemble est l'existence dans l'embryon de 2 cotylédons opposés ou quelquefois de plusieurs cotylédons verticillés. 

La systématique des Dicotylédones

A.-L. de Jussieu partageait les Dicotylédones en quatre subdivisions : les Apétales, les Monopétales, les Polypétales, les Diclines. Ces dernières formaient la quinzième classe. Diclinie; les trois autres divisions étaient, d'après l'insertion épigyne, périgyne ou hypogyne des étamines, partagées en classes dont le nombre total, pour ces trois divisions, était de dix. Le tableau suivant s'inspire de cette classification.
 

[Dialypétales]

Terebinthales (nombreuses familles, parfois considérées comme des ordres) : Rutacées (agrumes : bergamotte, citron, orange, pamplemousse, etc.), Aceracés (érable, sycomore), Terebinthacées (lentisque, manguier, pistachier),  Balsaminacées (impatiens), Hippocastanacées (marronnier d'Inde), Meliacées (acajou),  Sapindacées (noisetier de Chine), Burseracées (desquelles on extrait la myrrhe et divers encens).

Ainsi que :  Aextoxicacées, Akaniacées, Buxacées, Coriaracées, Corynocarpacées, Cyrillacées, Diclidantheracées, Didieracées, Melianthacées, Pentaphyllacées, Polygalacées, Sabiacées, Simarubacées, Tremandracées, Trigoniacées, Vochysiacées.

Violales ou Parietales
Violacées (violettes, pensées, rinorea), Droséracées (drosera), Cistacées (cistus, hélianthème), Tamaricacées (tamaris), Théacées (théier), Passifloracées (passiflore ou fleur de la passion), Caricacées (papayer), Bégogniacées (bégognia).

Autres pariétales : Achariacées, Actinidiacées, Ancistrocladacées, Bixacées, Caryocaracées, Cochlospermacées, Datiscacées, Dilléniacées, Dioncophyllacées, Dipterocarpacées, Elatinacées, Eucryphiacées, Flacourtiacées, Fouquieracées, Frankeniacées, Guttifères, Lasistemacées, Loasacées, Malesherbiacées, Marcgraviacées, Medusagynacées, Ochnacées, Quiinacées, Sauraujacées, Stachyuracées, Strasburgeriacées, Turneracées.

Rosales
Rosacées (abricotier, amandier, aubépine, cerisier, fraisier, framboisier, pêcher, poirier, pommier, prunier, rosier, spirée), Crassulacées (orpin, joubarbe), Saxifragacées (cassis, hortensia, groseiller, saxifrage), Brunelliacées, Bruniacées, Chrysobalanacées, Cunoniacées, Greyacées, Hamamelidacées, Hydrostachiacées, Myrothamnacées, Pittosporacées, Platanacées, Podostemoniacées.

Légumineuses ou Fabales
Papilionacées (ajonc, arachide, cytise, fève, genêt, glycine, haricot, lentille, luzerne, pois chiche, trèfle, sainfoin, soja), Césalpiniacées (caroubier, copal, épine du Christ), Mimosacées (mimosa, acacia).

Géraniales
Géraniacées (géranium, pélargonium), Erythroxylacées (coca), Linacées (lin), Oxalidacées (oxalis), Tropaeolacées (capucine), Humiriacées, Lepidobotryacées, Limnanthacées, Malpighiacées, Zygophyllacées

Malvales
Malvacées
cotonier, guimauve, hibiscus, mauve, rose trémière), Bombacées (baobab, fromager, kapokier), Sterculiacées (cacaotier), Tiliacées (tilleul), Chlaénacées, Gonystylacées, Scytopetalacées.

Araliales ou Ombelliflores
Ombellifères (angélique, anis, carotte, céleri, ciguë, coriandre, cumin, fenouil, persil, panais), Cornacées (Cornouiller), Araliacées (ginseng, lierre), Alangiacées, Nyssacées.

Tricoques
Euphorbiacées (euphorbe, ricin, manioc), Daphniphyllacées, Dichapetalacées, Lophopyxidacées.

Aristolochiales
Aristolochiacées (aristoloche, asarum), Raffléciacées (rafflesia, cytinus), Hydnoracées.

Rhamnales
Rhamnacées (jujubiers), Vitacées (vignes), etc.

Celastrales (fusain, houx, plantes à maté).

[super-ordre des Polycarpiques]

Magnoliales
Magniolacées (magnolia), Lauracées (avocatier, camphrier, cannelier, laurier, sassafra), Myristicacées (noix muscade), Annonacées (Cananga, fournit l'essence de Macassar). Autres : Degeneriacées, Eupomatiacées, Gomortégacées, Hernandiacées,Illiciacées, Lactoridacées, Monomiacées, Schizandracées,  etc. etc.

Ranunculales
Renonculacées (aconit, actée, ancolie, anémone, clématite, ficaire, hellébore, pied d'alouette, renoncule), Berbéridacées (berberis), Nymphéacées (nénuphar, lotus), Cératophyllacées (cornifle).

Rhoedales ou Capparales
Crucifères (alyssum, chou, colza, cresson, giroflée, monnaie du pape, navet, radis),
Capparacées (câprier, cléome), Résédacées (oligomeris, reseda), Bretschneideracées, Moringacées, Tovariacées.

Papavérales (parfois rattachées à l'ordre précédent.)
Papavéracées (chélidoine, coeur de Jeannette, fumeterre coquelicot, pavot).

Myrtales (nombreuses familles, nortamment celle des Myrtacées)
Genres principaux : fuschia, eucalyptus, myrte, clous de girofle.

Pipérales
Poivriers.

Autres ordres  : Sarraceniales (souvent plantes carnivores), Cnéorales, Pandales, Thymelaeales .

 

[Gamopétales]

Tubiflorales
Solanacées (aubergine, belladone, jusquiame, mandragore, pétunia, piment, poivron, pomme de terre, tabac, tomate), Labiacées (basilic, lavande, marjolaine, mélisse, menthe, patchouli, romarin, sauge,  thym), Borraginacées (bourrache, cynoglosse, héliotrope, myosotis, vipérine), Convolvulacées (jalap, liseron, patate douce), Verbénacées (arbre à teck, avicennia, lantana, verveine), Scrofulariacées (digitale, gueule de loup, véronique), Bignoniacées (bignonia, catalpa, arbre à saucisses), Acanthacées (acanthe, ruellia), Cuscutacées (cuscute), Gesnerianacées (violette d'Asanbara), Pédaliacées (sésame), Polemoniacées (phlox), Plantaginacées (herbe à puces)

Ainsi que : Buddléiacées, Columellacées, Globulariacées, Hoplestigmatacées, Humbertiacées, Hydrophyllacées, Lennoacées, Lentibuliaracées, Martyniacées, Myoporacées,  Nolanacées, Orobanchacées, Phrymacées, Sélaginacées, Tétracondracées.

Campanulales ou Synanthérales
Composées (absinthe, ageratum, artichaut, bleuet, camomille, entaurée, chicorée, chrysanthème, dahlia, edelweiss, endive, immortelle, laitue, marguerite, pâquerette, pissenlit, salsifi, topinambour, tournesol, zinnia), Campanulacées (campanule), Brunoniacées, Goodeniacées, Lobeliacées, Stylidiacées.

Dipsacales ou Rubiales
Rubiacées (aspérule, caféier, garance, quinquina), Dipsacacées (cardère, chardon, scabieuse), Valérianacées (lilas d'Espagne, mâche, valériane), Caprifoliacées (chèvrefeuille, sureau),  Loganiacées (noix vomique, vomiquier),  Adoxacées, Calycéracées.

Contortales
Apocynacées (laurier-rose, pervenche, plantes à caoutchouc), Gentianécées (gentiane, petite centaurée), Asclépiadacées (asclépiade, dompte-venin), Menyanthacées.

Primulales
Primulacées (cyclamen mouron, primevère), Myrsinacées, Théophrastacées.

Ericales
Ericacées (arbousier, azalées, bruyères, myrtille, rhododendron), Cléthracées, Diapensiacées, Empétracées, Epacridacées, Pyrolacées.

Ebénales
Ebénacées (Plaqueminier, fournit le bois d'ébène, kaki), Sapotacées (arganier, sapotilier).

Cucurbitales
Cucurbitacées (citrouille, coloquinte, concombre, courge, melon,  potiron).

Oléales ou Ligustrales
Oléacées (frène, jasmin, lilas, olivier, troène).

Plumbaginales.

 

[Apétales]

Caryophyllales ou Centrospermales
Caryophyllacées (céraste, oeillet, nielle, saponaire), Chénopodiacées (atriplex, betterave, épinard), Nyctagynacées (belle-de-nuit, bougainvillée), Aizoacées (lithops, tétragone), Amaranthacées (crête de coq), Cactacées.

Urticales
Moracées (arbre à lait, arbre à pain, figuier, mûrier ), Urticacées (ortie, ramie), Cannabinacées (houblon, chanvre), Ulmacées (orme).

Polygonales
Polygonacées coccoloba, oseille, patience, renouée, rhubarbe, sarrasin.

Amentales ou Fagales
Bétulacées (aulne, bouleau, charme, noisetier), Fagacées (châtaignier, chêne, hêtre).

Salicales
Salicinéespeuplier, saule.

Autres ordres :
Santalales (gui blanc, santal), Juglandales (noyer), Balanopsidales, Batidales, Julianiales, Leitnériales, Myricales, Olacales, Protéales.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.