.
-

Cône (botanique), du grec kônos, corps rond et allongé. - Terme qui sert à désigner le fruit des pins, sapins, cèdres, cyprès et autres arbres nommés pour cela même Conifères; c'est une sorte de fruit agrégé, auquel on donne aussi le nom de strobile, du grec strobilos, pomme de pin.

Ce fruit résulte du rapprochement et de la réunion en une seule masse de bractées ou écailles qui, portant les ovules, représentent une feuille carpellaire non repliée. Indépendantes dans les cônes de sapin et de pin ces écailles forment quelquefois par leur cohérence entre elles un corps, en apparence, unique, et qui n'est pas toujours conique, ainsi que le mot de cône pourrait le faire penser. 

Les écailles des cyprès et du thuya, élargies en forme de tête de clou, composent un cône arrondi, appelé galbule par Varron et d'autres auteurs. Dans le genévrier, les écailles sont groupées de façon à former un cône globuleux; charnues et soudées ensemble, elles forment ainsi un fruit qui a l'apparence d'une baie. (G-s.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.