.
-

Carnassière

Carnassière (zoologie). - Chez les Mammifères-Carnivores on appelle dent carnassière ou simplement carnassière, la première vraie molaire, c.-à-d. celle qui suit immédiatement les prémolaires dans les deux mâchoires (supérieure et inférieure). Auprès des prémolaires, qui sont généralement petites, la carnassière présente une forme spéciale; elle est ordinairement très grande, très forte, conique et tranchante ou à plusieurs pointes, au moins chez les types franchement carnivores comme les Chats. En arrière de la carnassière se voient des molaires plus petites, à couronne émoussée comme celles de l'humain et qui prennent ici le nom caractéristique de tuberculeuses. 

Chez les Carnivores à régime varié, omnivore (les Ours, par ex.), la carnassière est petite, peu saillante, et les tuberculeuses au contraire sont très grosses et larges, tandis qu'elles sont presque insignifiantes par leur volume, leur nombre et leur usage chez les vrais Carnivores, tels que les Chats et les Hyènes. Contrairement à ce qui a lieu pour les canines, la carnassière supérieure est croisée en arrière et non en avant par sa correspondante inférieure. Cette dent a beaucoup d'importance au point de vue de la classification des Carnivores, car sa forme et ses dimensions sont toujours en rapport avec le régime et les moeurs de l'animal. 

Les Carnivores actuels n'ont jamais qu'une seule carnassière, mais on connaît des genres éteints (Hyaenodon, par ex.), qui avaient jusqu'à trois molaires en forme de carnassière; les plus anciens Carnivores (Créodontes) avaient toutes leurs molaires ainsi conformées, et cette disposition se retrouve chez beaucoup de Didelphes ou Marsupiaux actuels. Les Pinnipèdes (Phoques, etc.) ont également des molaires toutes semblables, à tubercules pointus et coupants, c.-à-d. en forme de carnassière, disposition éminemment propre à déchirer la chair chez des animaux qui avalent sans mâcher. (E. Trouessart).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.