.
-

Cartothèque > Atlas classique
Autriche-Hongrie

Vidal-Lablache
ca. 1910
En vertu de l'accord de 1867, l'Autriche et la Hongrie forment deux États distincts. sous un même souverain, empereur en Autriche et roi en Hongrie. Les anciennes provinces turques de Bosnie et d'Herzégovine ont été annexées par l'Autriche en octobre 1908. L'Autriche (300 000 km²) est plus peuplée, quoique moins étendue que la Hongrie (325 000 km².). Sa capitale, Vienne, la quatrième ville d'Europe, est suivie de loin par Prague, Trieste, Lemberg. De très fortes densités d'habitants se remarquent dans la basse Autriche, la Bohème, la Moravie, la Silésie, pays de grande industrie. La Hongrie, pays agricole, n'a d'autre grande ville que sa capitale, Budapest.

Carte politique de l'Autriche-Hongrie.
Carte politique de l'Autriche-Hongrie.

--
Dans son ensemble, la monarchie danubienne est surtout riche en produits naturels : bois, blé, bestiaux. Elle exporte, la Hongrie surtout, plus de céréales qu'elle n'en importe. Elle cherche, à grand frais, vers la mer, les débouchés que sa configuration lui refuse. Trieste, port de Vienne, et Fiume, port de Pest, sont reliés le plus directement possible aux centres de production. Les navires de la Société du Lloyd (fondée à Trieste en 1833) naviguent sous pavillon aux couleurs combinées d'Autriche et de Hongrie, et trafiquent surtout avec le Levant. Le commerce du Danube est entièrement dominé par la Compagnie impériale-royale de navigation à vapeur, la plus puissante compagnie fluviale de l'Europe. Elle entretient sur le Danube et ses affluents une flotte de près de 200 bateaux à vapeur exploitant de Ratisbonne à Sulina, 4500 kilomètres de voies fluviales (carton n° 6). Mais pendant plus de la moitié de l'année l'obstacle des Portes de fer nécessite un transbordement.

La question de races [= des Minorités] (carton n° 5) est le noeud de la politique austro-hongroise. Les Allemands (36 pour 100 en Autriche), les Magyars (41 pour 100 en Hongrie) et les Roumains se succèdent le long du Danube, séparant les différents groupes de populations slaves, auxquelles appartient pourtant la majorité numérique dans l'ensemble de la monarchie. Le centre politique des Tchèques est à Prague, celui des Croates àAgram. Si Lemberg est la capitale administrative, Cracovie est la capitale intellectuelle et historique des Polonais de Galicie. Les Israélites (carton n° 4) constituent au nord-est une sorte de nationalité à part. Comme, en général, ils se concentrent dans les villes, il y en a ou ils forment plus de la majorité : à Boryslav, à Brody, à Tarnopol, etc.

Carton d'ensemble.
Carton d'ensemble.
Vienne et ses environs.
Vienne es ses environs.
Portes de Fer.
Portes de Fer.
Ethnographie.
Religions.
Ethnographie.
Ethnographie.
Industrie et commerce.
Industrie et commerce.
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.

Noms slaves : beli; blanc; grad, ville; hora, (tchèque) montagne; novi, neuf; stari, vieux; sveti, saint. - Noms magyars : banya, mine; falva, village; fejer, blanc; fekete, noir; kis, petit; körös, circulaire; hegi, montagne; mezö, champ; nagy, grand; ò, vieux; puszta, lande; szent, saint; szombat, samedi; uj, nouveau; var, château fort; varos, ville; vasar, marché. Le s magyar doit être prononcé ch; le sz comme s dur; le cz polonais et le cs magyar tch. (V.-L).



[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.