.
-

Cartothèque > Atlas classique
Italie politique

Vidal-Lablache
ca. 1910
Le royaume d'Italie a une population de plus de 34 millions et demi d'habitants sur une superficie de 287 000 km². La Campanie, la Ligurie, la Lombardie ont la plus forte densité de population (plus de 200 habitants par km²); la plus faible est en Sardaigne (36). Près de la moitié de la population vit agglomérée dans des villes ou des bourgs. L'Apennin est relativement très peuplé. L'émigration, en marche rapide, enlève plus de 150 000 habitants par an; elle se recrute surtout dans les provinces du Nord et dans la Basilicate. L'Amérique du Sud, la France, les États-Unis sont ses principaux débouchés.

Carte politique de l'Italie.
Carte politique de l'Italie.

Les traits principaux, dans la vie économique de l'Italie nouvelle, sont : le développement, presque la création d'un réseau ferré, oeuvre stratégique et commerciale; l'impulsion donnée aux travaux publics (agrandissement du port de Gênes, dessèchement du lac Fucin, tentatives d'assainissement des Maremmes, etc.); l'effort pour créer une grande industrie. Mais l'absence de houille pèse sur le développement industriel de l'Italie. Les principaux établissements se rapprochent des Alpes pour utiliser la force motrice des cours d'eau, ou se concentrent au bord de la mer, pour éviter de nouveaux frais sur le charbon qu'ils doivent faire venir d'Angleterre. Depuis le percement du Saint-Gothard (1882), qui a accru dans une forte proportion les relations avec la Suisse et l'Allemagne, Milan est plus que jamais la métropole commerciale de l'Italie. (V.-L.).

Campagne romaine
Campagne romaine.
Environs de Naples.
Environs de Naples.
Emigration italienne et possessions italiennes.
Emigration italienne
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.


[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.