.
-

Cartothèque > Atlas classique
Italie : carte physique,  économie

Vidal-Lablache
ca. 1910
L'Italie se compose d'une plaine subalpine, d'une péninsule qui a pour axe l'Apennin, et des deux principales îles de la Méditerranée, Sicile (25 461 kilomètres carrés), Sardaigne (23 799 kilomètres carrés). Elle doit à sa configuration un beau développement de côtes (6 785 kilomètres), mais entre ses parties, les communications sont difficiles autrement que par mer. Jusqu'au sud des Abruzzes, la barrière des Apennins est épaissie par un système de chaînes parallèles, à travers lesquelles les eaux ont de la peine à se frayer passage. Dans la partie méridionale, les chaînes sont plus dégagées. Les dépressions ne manquent même pas entre les massifs de granit et de gneiss qui couvrent presque entièrement la presqu'île de Calabre.

Carte physique de l'Italie.
Carte physique de l'Italie.

Dans la concavité de l'arc des Apennins, le volcanisme se manifeste par des phénomènes dont l'activité va croissant vers le sud. L'Etna fume au seuil de la fracture qui a séparé la Sicile de l'Italie.

Italie du Nord : industrie.
Industries 
de l'Italie du Nord.
Italie : produits du sol et cultures.
Produits du sol 
et cultures.
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.

Le climat et, par conséquent, les cultures ont la variété qu'on peut attendre de la longueur de l'Italie et des inégalités du relief. Le Nord diffère du Sud plutôt par la rigueur des hivers (à l'exception de la Rivière de Gênes) que par les températures d'été, dont l'élévation anormale explique les cultures de riz de la vallée du Pô. Dans le Nord, les pluies tombent surtout en automne et au printemps, tandis qu'au Sud un hiver pluvieux fait place à un été presque entièrement sec. (V.-L.).

Coupe selon le 42e parallèle Nord.


[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.