.
-

Cartothèque > Atlas classique
France (agriculture / produits agricoles)

Vidal-Lablache
ca. 1910
Avec la vigne, reconstituée aujourd'hui après les ravages du phylloxera, les céréales représentent notre principale richesse agricole. La France est, après les États-Unis, le pays qui récolte le plus de froment.

Cette culture est particulièrement intensive dans certaines régions favorisées par la nature géologique de leur sol : le limon de l'Artois et de la Picardie, celui de la Brie et de la Beauce, les alluvions de la Limagne et de la basse Bourgogne. Dans ces régions particulièrement riches, les cultures industrielles prennent place à côté du froment.

France, agriculture.
France, agriculture.

Là où le froment manque, c'est que l'altitude s'oppose à sa culture (Alpes et Pyrénées), ou bien la raideur des pentes (Cévennes méridionales), ou bien la pauvreté du sol (granits du Massif Central et de la Bretagne, craie de la Champagne,schistes de l'Ardenne, sables des landes, argiles et sables de la Sologne). Ce qui a le plus contribué à généraliser la culture du froment et à en augmenter les produits, c'est le remplacement des jachères par les fourrages artificiels. Du même coup, l'élevage des bestiaux s'est accru et amélioré sur toute la surface du pays.

France, agriculture.

Au reste, comme le froment, l'élevage a ses pays d'élection. Pour le gros bétail (boeufs et chevaux), ce sont les pays de sol à la fois riche et humide. Boulonnais, pays de Bray, basse Normandie, Perche, Bazois, volcans éteints du Massif central. Pour les moutons, ce sont, au contraire, les terres maigres et sèches des Causses, de la Champagne, de la Crau, des Alpes de Provence.

Vignobles de la France.
Vignobles de la France.
Forêts de la France.
Forêts de la France.
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.

Il faut noter en outre une grande variété de cultures secondaires mais caractéristiques : par exemple, celle du maïs, cantonnée dans la vallée de la Saône et le Midi pyrénéen, parce que là seulement la chaleur et l'humidité se combinent de façon qui lui convienne. De même pour l'olivier qui caractérise nos régions sèches et chaudes, basse vallée du Rhône, Provence et Roussillon; il y occupe les pentes inférieures, d'ordinaire disposées en terrasses, tandis que, dans les fonds irrigués, comme dans des oasis, la culture des arbres fruitiers, des légumes et des fleurs trouvent des conditions analogues à celles qui les font prospérer sous le climat humide et doux des côtes bretonnes.
-

Vignobles de la France.

Ainsi la physionomie agricole des diverses régions françaises, tient en grande partie au caractère géographique spécial que leur donnent le climat, le relief du sol, la géologie. Néanmoins le travail a déjà, dans bien des cas, réussi à corriger la nature. Ainsi la Bretagne septentrionale s'est enrichie des dépouilles de la mer voisine; les prairies des vallées limousines se sont améliorées, grâce aux amendements calcaires du Poitou; les eaux de la Durance ont permis de mettre en culture une partie de la Crau. Par contre, la nature a été aussi souvent contrariée dans un mauvais sens : déboisement des montagnes, mise en étang de la Dombes. (P. D.).

Principales cultures  d'alimentation dans le monde.
Principales cultures  d'alimentation dans le monde.


[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.