.
-

Cartothèque > Atlas classique
Mappemonde
 

Vidal-Lablache
ca. 1910

Arc de méridien
suivant 70° de longitude Ouest de Paris

Arc de méridien
du Cap Nord au Cap des Aiguilles

 

 

La surface terrestre (509 950 000 km²) se partage entre les terres et les mers, d'après une proportion qu'on évalue pour les premières à plus du quart (136 millions de km² environ); chiffre qui pourra être modifié dans une certaine mesure quand on connaîtra exactement l'étendue que les terres occupent au voisinage des pôles. L'hémisphère nord comprend beaucoup plus de terres que l'hémisphère sud. Les continents s'y rapprochent, leur masse se resserre et s'élargit tour à tour, ils projettent des îles et des péninsules. Le long du 45° lat. N., les terres l'emportent de plus de moitié sur les mers; le maximum de surface continentale s'étend ainsi jusqu'à la zone tempérée du nord, siège principal de la civilisation.

Terres et Mers
Terres et mers.

Mais vers le 40° lat. N., la surface océanique s'agrandit de mers transversales (Méditerranée, mer de Chine méridionale, mer des Antilles, qui entament les continents. Au sud de l'Équateur, enfin, les terres tendent à se réunir en un petit nombre de masses, taillées d'après un type analogue. L'Australie, l'Afrique australe et l'Amérique du Sud s'amincissent au moment où elles atteignent la zone tempérée, et se terminent en pointe vers le sud. Ces extrémités australes des continents pourraient être appelées les Finisterres par excellence; car elles se projettent au plus profond des solitudes océaniques. Celui qui ferait le tour du globe par 60° lat. S. ne rencontrerait aucune terre. L'invasion des hommes, animaux et plantes d'Europe n'a trouvé, dans ces contrées écartées, qu'une humanité faible et des espèces peu armées pour la résistance.

[image non cliquable]


Quoique les expéditions du Challenger (1872-1876) aient inauguré une ère féconde d'explorations sous-marines, il s'en faut de beaucoup que nous connaissions la répartition des profondeurs, et, par conséquent, l'ensemble du relief. De même que les plus hauts sommets du globe se répartissent en bordure le long des continents, les plus grandes profondeurs observées (Kouriles, Antilles, Mariannes, Java, etc.) se trouvent dans une zone de dislocations qui suit de près le soubassement des masses continentales. Mais ces maxima d'élévation et de profondeur sont une exception. La plus grande partie des océans se compose de vastes dépressions, d'au moins 4000 mètres, qui paraissent être les enfoncements les plus anciens dus au retrait de l'écorce terrestre. Dans ces abîmes, où ne parviennent plus les dépôts d'origine terrestre, se dépose l'argile rouge, résultat de la décomposition chimique de petits organismes.

Zones de végétation.
Zones de végétation.

Carte ethnographique
Carte ethnographique.

Principales religions.
Principales religions.

Les continents se terminent dans la mer par une bande de profondeur faible ou médiocre, qui leur sert de socle. Tantôt ce socle est très étendu, comme au Nord de l'Europe et de l'Amérique, ou à l'Est de l'Asie : on voit alors se multiplier le long du littoral les péninsules et les îles; tantôt il serre de près la côte, qui garde en ce cas une direction simple, comme on le voit le long de l'Amérique occidentale, de l'Afrique et de l'Australie. (V. L.).

Altitudes extrêmes.
Altitudes extrêmes.

Cliquez sur les cartes pour les agrandir.

Cercle de parallèle suivant 30° de latitude Sud.
--
Cercle de parallèle suivant 40° de latitude Nord.


[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.