.
-

Cartothèque > Atlas classique
Régions polaires

Vidal-Lablache
ca. 1910
Par la voie du détroit de Davis, se sont avancés les Américains Kane (1858), Hayes (1860), Hall (1871), les Anglais Nares et Markham (1876), les Américains Lockwood (1883) et Peary. C'est au nord de l'ancien continent que les plus hautes latitudes avaient été atteintes par le Norvégien Nansen et par l'expédition italienne du duc des Abruzzes, jusqu'à ce que, par une expédition couronnant vingt ans d'efforts, Peary parvint au pôle Nord le 6 avril 1909. [L'exploration des Pôles].

Des expéditions belges, allemandes, anglaises, écossaises, suédoises, françaises, ont rouvert, depuis 1898, la série interrompue des expéditions antarctiques. En 1909, l'Anglais Shackleton s'est avancé jusqu'à la latitude de 88° 23', à 180 kilomètres du pôle Sud, sur un plateau qui atteint en ce point l'altitude de 3060 mètres.

Pôle Nord
Pôle Nord.

Le Groenland (plus de 2 millions de km²), est une masse élevée, entièrement recouverte à l'intérieur par une calotte de glace (inlandsis); et, de même que la Scandinavie dont elle représente l'image à l'époque glaciaire, opposant à l'Atlantique son versant abrupt, tandis qu'elle tourne ses pentes longues dans le sens opposé. Des mers profondes bordent le pôle Nord. On a signalé sur la carte les fjords, genre d'articulations qui est en rapport d'origine avec les phénomènes glaciaires. L'abondance de la vie animale (poissons, phoques, oiseaux, rennes, etc.) explique l'existence des tribus de pêcheurs, chasseurs et même bergers, qui forment un groupe de populations circumpolaires boréales. (V.-L.).

Pôle Sud
Pôle Sud.

Cliquez sur les cartes pour les agrandir.



[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.