.
-

Cartothèque > Atlas classique
France (XVIIe siècle)

Vidal-Lablache
ca. 1910
Cette carte montre les transformations opérées dans le royaume de France au XVIIe siècle.

La France en 1697.
La France en 1697.
Cliquez sur la carte pour l'agrandir.

Le territoire du royaume s'agrandit à l'Est par les conquêtes sur l'Empire et l'Espagne : la partie impériale de l'Alsace en 1648 (l'empereur n'a cédé que son domaine et ses droits sur les dix villes impériales), l'Artois et le Roussillon en 1659, le Sud de la Flandre et du Hainaut en 1668 et 1678, la Franche-Comté en 1678, Strasbourg en 1681. Les annexions faites par les Chambres de réunion sont restituées en 1697 ainsi que Pignerol (acquis en 1630), Brisach et Fribourg.

Un carton [ci-dessous, à droite] permet de suivre dans le détail les acquisitions faites sous Louis XIV dans les Pays-Bas aux dépens du roi d'Espagne. Les cessions consenties par l'Espagne, en 1668, étaient faites ville par ville et ne formaient pas un territoire continu; plusieurs de ces villes furent rétrocédées en 1678, d'autres furent annexées à la France de façon à lui donner une frontière régulière qui est restée à peu près la frontière actuelle.

Villes protestantes sous le règne de Louis XIII.
Villes protestantes sous Louis XIII.
Pays-Bas pendant le règne de Louis XIV.
Pays-Bas pendant le règne de Louis XIV.
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.

Un autre carton [à gauche] montre l'organisation établie par le parti protestant au commencement du règne de Louis XIII. Tout le royaume est divisé en cercles, d'étendue très inégale, suivant que la population protestante est plus ou moins nombreuse. Les principaux centres protestants sont dans le Sud-Est et le Sud-Ouest. On a suivi la carte dressée par Anquez dans son Histoire des églises réformées de France. (S.).



[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.