.
-

Cartothèque > Atlas classique
La Maison d'Autriche

Vidal-Lablache
ca. 1910
Depuis le XIIIe siècle, le pouvoir est exercé en fait par les princes, les prélats et les villes libres. Les domaines d'Église se trouvent surtout à l'Ouest, où sont les trois électeurs ecclésiastiques; les villes libres dans le pays du Rhin et la Souabe. Les princes laïques dominent au Sud, en Bavière, et dans toute la région de l'Est. C'est l'archiduc d'Autriche qui possède le domaine le plus étendu; mais la rivalité entre les Habsbourg et les Luxembourg l'a fait écarter du collège des électeurs. Le royaume slave de Bohème, passé par mariage aux Luxembourg, devient une partie intégrante de l'Allemagne.

Les pays slaves du Nord sont devenus les duchés de Mecklembourg et de Poméranie. L'ordre teutonique continue le long de la Baltique au delà des frontières l'oeuvre de germanisation.

L'Allemagne après l'avènement des Habsbourg.
Allemagne après l'avènement des Habsbourg.

A l'Ouest et au Sud se détachent de l'Allemagne deux groupes qui donnent naissance à deux États nouveaux tous deux reconnus officiellement indépendants en 1648.

La Ligue suisse, formée en 1315 par les trois petits pays de Schwyz, Uri, Unterwalden, s'étend peu à peu sur toute la région; on y distingue des confédérés, des alliés et des sujets.

Les Pays-Bas, domaine des ducs de Bourgogne passé au roi d'Espagne, ne dépendent plus que nominalement de l'Allemagne. Après la révolte contre Philippe II, les provinces du Nord forment la Confédération des Provinces-Unies (1579). (Les villes du Sud révoltées et reprises par Philippe Il sont soulignées.) (S.).

Formation de la Suisse.
Formation de la Suisse.
Provinces-Unies au XVIIe siècle.
Provinces-Unies au XVIIe siècle.
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.


[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.