.
-

Cartothèque > Atlas classique
Gaule mérovingienne

Vidal-Lablache
ca. 1910
La domination franque s'établit en Gaule par  le renversement de l'État de Syagrius (486), dernier reste du gouvernement romain. Bientôt la défaite des Alamans (496), celle des Wisigoths à Vouillé (507), la conquête du royaume des Bourguignons (534), réunissent la plus grande partie de la Gaule sous les Mérovingiens

Le nom de France désigne alors spécialement la contrée entre la Loire et le Rhin, seule parte où l'élément franc se trouve en nombre. C'est là que, dans les différents partages, sont établis les sièges de gouvernements. Entre la Loire et les Pyrénées s'étend l'Aquitaine, dépendance que les rois francs se partagent sans y résider. La Septimanie reste aux Wisigoths d'Espagne jusqu'au renversement de leur royaume par les Arabes, en 711.

Dès la fin du VIe siècle se dessine une rivalité entre la Neustrie, plus imprégnée de civilisation romaine, et l'Austrasie devenue plus germanique. La monarchie mérovingienne s'affaiblit dans ces luttes. Vainqueur à Testry (687), Pépin de Heristal joint à son autorité directe sur l'Austrasie la régence de la Neustrie et de la Bourgogne. Son fils, Charles-Martel, sera le rénovateur de la puissance franque (711-741). 

Cependant l'Aquitaine s'est rendue indépendante, et sa partie méridionale, où dès 620 les Vascons sont établis en grand nombre, commence à prendre le nom de Gascogne. L'Armorique, conquise en partie par les immigrants celtes, que l'invasion anglo-saxonne a chassés de leur île, devient la Bretagne. (V.-L.).

Gaule à l'avènement de Clovis.
Gaule à l'avènement de Clovis (481).
Monarchie franque à la mort de Clovis.
Monarchie franque à la mort de Clovis (511).
Gaule à la mort de Clotaire.
Gaule à la mort de Clotaire (561).
Gaule au traité d'Andelot.
Gaule au traité d'Andelot (587).
Gaule sous Dagobert.
Gaule sous Dagobert (628).
Gaule à l'avènement de Charles Martel.
Gaule à l'avènement de Charles Martel (714).
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.


[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.