.
-

Retable

On appelle retable la décoration qui surmonte les autels des églises 'catholiques, surtout ceux qui sont adossés à une muraille. Le marbre, la pierre, le stuc et le bois sont les matériaux employés à ces sortes de constructions. Le fond placé au-dessus de l'autel, en manière de panneau ou de lambris, et où l'on enchâsse un tableau, un bas-relief ou une statue, se nomme contre-retable.
-
Retable d'une chapelle de la cathédrale de Beauvais.
Retable de la chapelle Saint-Vincent de Paul dans la 
cathédrale de Beauvais. 

II n'y eut pas de retables fixes avant le XIIIe siècle, parce qu'ils auraient caché le siège de l'évêque, placé jusqu'à cette époque au fond de l'abside : mais on avait des retables meubles que l'on posait sur l'autelà l'occasion de certaines solennités; telle est la célèbre pala d'oro de l'église Saint-Marc à Venise; on peut citer encore un retable de cuivre repoussé et émaillé que l'on conserve dans la sacristie de l'église abbatiale de Saint-Denis, et celui qui est accroché dans le bas côté méridional du choeur de l'église de Westminster à Londres. On voit d'intéressants retables fixes de la période gothique à Nevers, à Troyes, à Noyon, à Saint-Bertrand de Comminges, à La Celle (Eure), dans la chapelle du Saint-Lait à la cathédrale de Reims, à l'église de Brou, aux cathédrales de Cologne, et de Barcelone, etc. Le musée de Cluny, à Paris, possède le retable d'or que l'empereur Henri Il donna à la cathédrale de Bâle
-

Saint-Bertrand de Comminges : rétable.
Retable le la cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges.
Photos : © Serge Jodra, 2009-2013.

Depuis le XVe siècle, les Italiens, les Espagnols et les Allemands ont couvert leurs retables d'un fouillis de bas-reliefs, de niches, de clochetons, qui s'élevèrent jusqu'aux voûtes des églises. A partir de la Renaissance, cette décoration fut exécutée dans un style quasi païen, avec colonnes, corniche, entablements, etc. La chapelle de la Vierge, dans l'église Saint-Sulpice de Paris, a un beau retable, exécuté sur les dessins de l'architecte De Wailly; on remarque aussi les retables des chapelles latérales de l'église de la Madeleine, également à Paris.
-

Prague : Notre-Dame des Neiges.
Le retable de style baroque de l'église Notre-Dame-des-Neiges, à Prague.
Photo : © Angel Latorre, 2009.
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.