.
-

Grotesque

Grotesque, mot qui signifia originairement une de ces figures de caprice, de fantaisie, que l'on nomma aussi arabesques. Du temps d'Auguste, le genre, dit arabesque par les modernes, était déjà en grande faveur à Rome dans la peinture décorative; Vitruve le blâme en s'appuyant sur une froide logique, un rigide bon sens qui ne tient compte ni de l'ingénieux, ni du gracieux dont brillent habituellement les bonnes compositions de ce genre. 

Au XVIe siècle, les ruines souterraines de quelques monuments antiques, notamment des Thermes de Titus, à Rome, offrirent beaucoup de fragments de ces capricieuses compositions; les Italiens les nommèrent grotesques, de grotta, "grotte," mot par lequel ils désignent tout lieu souterrain.

Après les gens de goût, c.-à-d. les Anciens, vinrent les exagérateurs : outrant une idée qui était déjà un abus, mais que les inventeurs se faisaient pardonner à force d'élégance, d'imagination fine, spirituelle, et de correction, ils tombèrent dans le vulgaire, firent de la caricature, et gâtèrent la chose et le mot. Sous leur lourd crayon et leur imagination triviale, les grotesques devinrent des figures grimaçantes, où tout est tourné en défauts, antipodes du gracieux et de l'élégant, autant que du sérieux et du correct, enfin où l'art véritable du dessin n'entre plus pour rien. 

A l'époque de la Renaissance, des graveurs s'attachèrent à produire des scènes imaginaires comiques ou hideuses ne cherchant dans la nature humaine que des types défectueux, dont ils exagéraient encore les défauts. Les artistes du Moyen âge cultivèrent ce genre avec prédilection ; ils en firent abus dans la sculpture décorative, en attachant aux églises les figures les plus monstrueuses, et sculptant, sur les boiseries d'intérieur de ces monuments, sur des stalles de choeur, les scènes les plus scandaleuses et les personnages les plus propres à appeler la dérision. (C. D-Y.)

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.