.
-

L'anarchie

L'anarchie (du grec a privatif, et arkè, pouvoir, autorité), est une situation dans laquelle se trouve un pays (ou région limitée de territoire) et dans laquelle prévaut un désordre politique causé par l'absence de l'autorité gouvernementale. Les lois sont impuissantes, la liberté et la propriété des citoyens sont mises en péril, les passions abandonnées à elles-mêmes. 

L'anarchie produit le désordre dans le présent et la ruine dans l'avenir, en laissant la porte ouverte au despotisme. Elle peut exister, non seulement dans les faits matériels, mais aussi dans le domaine des idées : alors éclate la divergence des doctrines sociales, politiques et religieuses, et les intelligences affirment alternativement les principes les plus contraires. 

Elle n'appartient en particulier à aucune forme de gouvernement : les monarchies, comme les républiques, y sont exposées. C'est par l'anarchie que périt l'Empire macédonien après Alexandre le Grand, et l'empire de Charlemagne sous les faibles successeurs de ce prince; l'anarchie désola la France aux temps de la Jacquerie, de la démence de Charles VI, et de la Ligue, ainsi qu'après l'établissement des républiques de 1793 et de 1848. Dans le passé, la Pologne après l'extinction des Jagellons, l'Empire ottoman, les Régences barbaresques,  comme de nos jours la Somalie, ont été souvent en proie à l'anarchie. 

L'anarchie ne doit pas être confondue avec l'anarchisme, qui est une théorie sociale et pratique qui prône la suppression de toute intervention gouvernementale, et promet à la société l'apogée de sa perfection pour le jour où il y aura absence complète d'autorité. Une société anarchiste n'est pas une société où règne le désordre, mais qui s'inscrit dans une forme d'ordonnancement particulière, que Proudhon a nommée le gouvernement proviseur. (B).

.


[Histoire culturelle][Biographies][Sociétés et cultures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.