.
-

Le Yucatan
Le Yucatan est une presqu'île de l'Amérique du Nord, entre le golfe du Mexique (baie de Campêche) à l'Ouest et la mer des Caraïbes (baie de Honduras) à l'Est. Le détroit de Yucatan, large de 220 km, la sépare de Cuba au Nord-Est.

Prise dans son ensemble, la presqu'île mesure environ 220.000 km² appartenant à trois des Etats du Mexique (Campêche, Yucatan et Quintana Roo) et aussi, pour les fractions méridionales, au Belize et au Guatemala, aux Etats mexicains de Chiapas et Tabasco. 

Le Yucatan est une vaste plaine tertiaire de relief très faible, enveloppée de bas-fonds. Le climat, très chaud, mais sec, est assez salubre. Les pluies tropicales ruissellent en hiver d'octobre à février, mais le sol sableux et calcaire les boit aussitôt. Le riz et le maïs prospèrent, mais aucune autre des céréales connues dans les pays tempérés. Les cultures tropicales se développent, tabac, canne à sucre, café, coton, indigo, agave textile ; mais la grande richesse vient des forêts où abondent les bois de teinture, d'ébénisterie et de construction. Sur la côte on recueille le sel et l'ambre.

Histoire.
Les ruines grandioses qui ont fait la célébrité du Yucatan sont attribuées aux Toltèques; les plus remarquables sont celles d'Uxmal, Chichen-Itza , Tulum, Pamal, Mayapan, Zayi, Becanchen, Iturbide, etc. 

Le Yucatan forma jadis un royaume dont le souverain résidait à Mayapan; à la tête de chacune des sept provinces était un cacique; ceux-ci se rendirent indépendants. Les Espagnols parurent en 1506 ; Francisco da Montejo commença en 1521 la conquête qui finit en 1541 par la soumission du cacique de Massi; sur les ruines de cette ville s'éleva Mérida (1542); deux ans plus tôt, on avait fondé Campêche. La conversion au christianisme précipita la déchéance des Indiens. En 1821, le Yucatan se proclama indépendant, mais il ne se sépara pas du Mexique. (GE).



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.