.
-

Les Vosges
Les Vosges  (lat. Vosagus ou Vogesus mons, all. Wasgau et Vogesen) sont un massif montagneux du Nord-Est de la France, qui s'étend entre les bassins du Rhin à l'Est et de la Moselle à l'Ouest, la trouée de Belfort au Sud et la Lauter au Nord.  La Saône, la Moselle, la Meuse, la Marne et l'Aube y ont leurs sources. 

La plaine d'Alsace et la vallée du Rhin séparent les Vosges du massif de la Forêt-Noire ou Schwarzwald, en Allemagne, qui est de structure semblable; vers l'Ouest, elles dominent le plateau de Lorraine dont elles ne forment plus, dans leur partie septentrionale, que le rebord; la trouée de Belfort les isole du Jura, tandis que les monts Faucilles, revers méridional de la Lorraine, continuent la ligne de faite et de partage des eaux entre les Vosges et le plateau de Langres; enfin, au Nord, la Lauter sépare des Vosges le Hardt que les géographes considèrent comme leur prolongement septentrional. 

La géographie des Vosges.
Les Vosges se divisent en deux parties : les Vosges méridionales ou Hautes-Vosges, au Sud de la trouée de Saverne; les Vosges septentrionales, au Nord de cette dépression. 

Les Vosges méridionales.
Les Vosges méridionales, qui ont le relief de petites montagnes, escarpées à l'Est et au Sud, sont essentiellement formées d'un noyau de terrains primitifs, granite, gneiss enveloppé de grès rouge ou grès vosgien qui le recouvre à l'Ouest et au Sud-Ouest; au Sud-Est, on trouve les assises inférieures du Carbonifère; autour des schistes cristallins et des grès rouges, paraissent les grès bigarrés, puis la série des terrains plus récents, jusqu'au quaternaire (Cénozoïque) de la plaine rhénane. 

Au Nord du mont Donon et de la vallée de la Bruche, nulle formation n'émerge antérieure au Trias. Les cimes vosgiennes, généralement arrondies, sont dénommées ballons; elles sont réparties sur deux alignements : à l'Ouest, on trouve, en allant du Sud au Nord, le Ballon d'Alsace (1245 m), le Drumont 1208 m), le Ventron (1209 m), le Rheinkopf 1318 m), le Hohneck (1368 m), le col de la Schlucht, Le Tanet (1292 m); au Nord du col de Sainte-Marie-aux-Mines, la ligne de faîte s'abaisse un peu au-dessous de 1000 m et se continue, s'abaissant sur la dépression de Schirmeck-Saales, occupée par la vallée de la Bruche; de l'autre côté de laquelle les Vosges se prolongent par une crête plus occidentale, où culminent le mont Donon (1008 m), et le Hengst (984 m). 

L'alignement oriental, découpé par les vallées alsaciennes, renferme le Bossberg (1196 m), le ballon de Guebwiller (1423 m), point culminant des Vosges, le Petit-Ballon (1268 m), le Bressoir (1229 m), le Champ-du-Fett (1095 m). Les contreforts sont couronnés des ruines des burgs ou châteaux de l'époque féodale; citons Sainte-Odile (826 m) et les Trois-Épis (741 m). Les principaux lacs vosgiens sont ceux de Gérardmer à l'Ouest, les lacs Blanc (1050 m) et Noir (950 m) à l'Est. Sauf quelques ruisseaux qui coulent vers la Saône, les eaux des deux versants aboutissent au Rhin. Les vallées sont fraîches, revêtues de belles prairies, envahies de plus eu plus par l'industrie; les pentes supérieures sont revêtues de grandes forêts de sapins (jusqu'à 1200 m); les pentes inférieures, de châtaigniers, de vignes, de cerisiers

Les principales routes sont celles de Mulhouse à Remiremont par Thann, la vallée de Saint-Amarin et la vallée de la Moselle; celle de Colmar à Gérardmer, par la vallée de Munster et le col de la Schlucht; de Colmar à Saint-Dié, par le col du Bonhomme; de Ribeauvillé à Saint-Dié, par Sainte-Marie-aux-Mines; de Molsheim à Saint-Dié, par la vallée de la Bruche, Schirmeck et Saales. Dans le col de Saverne (380 m) passent la grande voie de Strasbourg à Nancy, Metz et Paris et le canal de la Marne au Rhin.

Les Vosges septentrionales.
Les Vosges septentrionales, au Nord de la trouée de Saverne et des sources de la Zorn et de la Sarre, sont formées de grès bigarré. Elles n'atteignent en aucun point 600 m, ce sont de simples collines; au profil accusé du côté oriental, au-dessus de la plaine d'Alsace, mais se confondant avec le plateau de Lorraine du côté occidental; de même que les Vosges méridionales, de vastes forêts les couvrent.

Deux voies ferrées les traversent, reliant Haguenau à Sarraguemines par Ingwiler et par Niederbronn et Bitche; au Nord de la seconde, s'élève le Winterberg (577 m), non loin du champ de bataille de Reichshofen (1870). (A.-M, B.).



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009 - 2012. - Reproduction interdite.