.
-

Villani. - Famille historique florentine, qu'on dit originaire du Mugello, d'où elle serait descendue au commencement du XIIIe siècle. Elle était; déjà vers la moitié de ce même siècle, à la tête d'une des plus importantes maisons de commerce et de banque florentines (Arte della Lana). Elle avait même déjà des succursales ailleurs, notamment à Sienne. Sa célébrité lui vient surtout d'avoir donné à Florence trois de ses chroniqueurs pendant le Moyen âge : Giovanni, Matteo et Filippo.

Giovanni occupa, non seulement les plus hautes charges de l'Arte della Lana, mais celles de la République. Il fut consul de l'Arte della Lana en 1315, maître de la Monnaie l'année suivante, prieur des arts en 1347, 1321, 1328. Cependant la crise qui, vers les dernières années de sa vie, ruina les commerçants et les banquiers florentins, fut désastreuse pour lui. Forcé de suspendre ses paiements, emprisonné pour dettes, il mourut (1348) de la célèbre peste dont a parlé Boccace (Les Pestes au Moyen âge) En 1300, il était allé à Rome à l'occasion du jubilé; et l'idée lui vint d'écrire une histoire de Florence. Suivant le plan de Martin de Troppau  (Martinus Polonus), il remonta la tour de Babel pour descendre jusqu'à son temps. Mais au lieu de donner purement et simplement les faits (qui n'en sont d'ailleurs pas pour ce qui concerne l'époque la plus reculée), il les accompagna d'observations sur leurs causes. Giovanni a écrit en outre un bon traité : De aurei floreni florentini origine, praestantia et valore per varias temporum vices, cum signis et emblematibus, quae in ipsis inspiciuntur

Matteo, son frère (mort en 1363), continua l'Istoria de 1348 à 1363.

Filippo, fils de celui-ci (mort en 1404), qui vécut dans la solitude, poussa l'ouvrage de son oncle et de son père jusqu'en 1365; il interpréta publiquement en 1391 et en 1404 la Divina Commedia de Dante et laissa un premier essai d'histoire littéraire : Philippi solitarii de origine civilatis Florentiae, et ejusdem famosis civibus, que Mazzuchelli publia à Venise en 1747 sous le titre de Le Vite d'uomini illustri fiorentini scritte da Filippo Villani

Jacopo, neveu du précédent, né en 1388, fut un des plus riches marchands de Florence , dont il devint prieur en 1443 et en 1449. La famille Villani s'éteignit en 1617 avec un Lorenzo.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.