.
-

Varignon

Pierre Varignon est un mathématicien né à Caen en 1654, mort à Paris le 22 décembre 1722. Fils d'un architecte, on le destinait à l'état ecclésiastique et il étudiait la philosophie lorsque la lecture d'un exexmplaire des Eléments d'Euclide, tombé entre ses mains, décida de sa vocation. Il vint en 1686 à Paris, ou l'amitié de l'abbé de Saint-Pierre, qui lui abandonna une rente de 300 livres, lui permit de s'adonner en toute indépendance à ses études favorites, publia dès l'année suivante son Projet d'une nouvelle mécanique, qui eut un grand succès, et, en 1688, fut admis à l'Académie des sciences, en même temps qu'il était nommé professeur de mathématiques au collège Mazarin. 

L'un des mathématiciens les plus célèbres de la fin du XVIIe siècle, Pierre Varignon s'est appliqué surtout à généraliser, et, en mécanique, notamment, il a démontré, en partant de la théorie des mouvements combinés, la nécessité de l'équilibre partout ou il existe, bien qu'on n'en connaisse pas exactement la cause. Le même esprit devait le porter à accueillir avec enthousiasme la géométrie, alors toute nouvelle, des infiniment petits et, de fait, il fut le premier qui en fit une étude approfondie.

Outre l'ouvrage précité, il a écrit : Nouvelles conjectures sur la pesanteur (Paris, 1690); Nouvelle mécanique, ou Statique, (Paris, 1725, 2 vol.); Éclaircissements sur l'analyse des infiniment petits et sur le calcul exponentiel des Bernouilli (Paris, 1725, posth.); Traité du mouvement et de la mesure des eaux jaillissantes (Paris, 1725, posth.). Il a fait paraître, d'autre part, dans le recueil de l'Académie des sciences, un nombre considérable de mémoires originaux sur l'équilibre des liquides, la pesanteur, les mouvements accélérés, les cycloïdes, la résolution des équations, etc. (L. S.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.