.
-

Valérien (Publius Aurelius Licinius Valerianus), empereur romain (253-60), appartenait à une puissante famille sénatoriale, Il parcourut rapidement la carrière des honneurs; en 238, il était déjà consulaire et prince du Sénat. Lorsque l'empereur Dèce voulut restaurer les fonctions de censeur, Valérien fut désigné tout d'une voix par ses collègues du Sénat pour les exercer. En 253, fut envoyé par l'empereur Trébonien (Gallus) en Gaule pour repousser l'usurpateur Aemilianus; mais ses troupes le proclamèrent empereur, et il fut reconnu dans tout l'Empire après la mort de Trébonien et d'Aemilianus. 

Valérien associa immédiatement au pouvoir impérial son fils Gallien et lui confia le soin de défendre l'Occident dont toutes les frontières étaient attaquées par les Barbares et dont presque toutes les provinces étaient troublées par des incursions et des soulèvements. Lui-même partit pour l'Orient, que ravageaient alors les Scythes, les Goths, surtout les Perses. Le roi des Perses, Sapor, s'était avancé jusqu'en Syrie et avait occupé Antioche. Valérien marcha contre lui; il fut attiré traîtreusement à une entrevue près d'Edesse et fait prisonnier (260). Sa captivité dura dix ans. Il mourut en 270, après avoir subi les plus dures humiliations. On raconte que Sapor fit écorcher son cadavre et orna de sa peau, comme d'un trophée le plafond de son palais. (J. Toutain).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.