.
-

La découverte du monde > Le ciel > Les constellations
Mythologie et histoire des constellations
La constellation du Vaisseau (Navire Argo)
Poupe, Carène, Voiles, Boussole
Le Vaisseau, aujourd'hui divisé en quatre constellations (Poupe, Voiles, Boussole, Carène), porte aussi, chez les anciens auteurs le nom de Navire Argo. C'est celui qui est si fameux dans l'expédition mythologique de Jason et des autres Argonautes. Il vient à la suite d'Orion et du Grand Chien (Théon, Aratus). Il est placé au sud de l'Hydre. Les uns font venir son nom d'argus, prompt et léger, nom que lui fît donner sa célérité. D'autres le tirent d'Argus, qu'on dit en avoir été l'inventeur. On prétend aussi que ce fut Athéna, qui en dessina le plan, et même qui le fabriqua, pour rendre la mer praticable aux mortels pour qui jusqu'alors elle avait été fermée. Ce fut elle aussi qui le plaça dans le ciel où il n'est visible et apparent (aux latitudes de la Méditerranée), que depuis le gouvernail jusqu'au mât (Germanicus, Hyginus, Eratosthène). Hyginus précise que s'il n'est figuré que jusqu'au mât, c'est afin que les navigateurs ne perdent pas courage en voyant leurs vaisseaux pareillement mutilés (Hyginus). Son but fut d'inspirer de la confiance aux matelots, lorsqu'ils l'appercevraient, et en même temps d'éterniser la gloire qu'il s'était acquise. Il passe pour le premier vaisseau qui ait été construit et mis en mer. La matière, dont il fut construit, rendait des sons articulés (Hyginus). Placé dans le ciel, il devint un modèlle de construction pour la postérité (Eratosthène). Pindare prétend qu'il fut construit près de Magnésie, dans un lieu appelé depuis Démétiade. Callimaque dit que ce fut près du temple d'Apollon Actien, qu'avaient bâti les Argonautes à leur départ, à Pagase, lieu ainsi nommé, à cause de la construction du Vaisseau. Homère place Pagase en Thessalie

Germanicus ajoute à ces traditions un autre mythe. Il dit que Danaüs, fils de Belus, ou du Soleil, avait eu 50 filles de plusieurs femmes, et Egyptus son frère, autant de fils. Que celui-ci avait voulu tuer Danaüs et ses filles, afin de rester seul possesseur du trône de son père. En conséquence il demanda ces 50 filles pour épouses à ses 50 fils. Danaüs, qui pénétra son dessein, invoqua le secours d'Athéna, qui lui construisit un vaisseau, appellé Argo, avec lequel Danaüs partit d'Afrique, pour se rendre à Argos (Hyginus). Egyptus envoya ses fils à la poursuite de son frère. Arrivés à Argos, ils attaquèrent leur oncle. Danaüs, se voyant hors d'état de leur résister consentit à leur donner pour épouses ses filles, lesquelles égorgèrent leurs époux. Hypermnestre seule épargna le sien; c'était Linus, qui échappa au massacre de ses frères. On éleva en conséquence à Hypermnestre un temple, tandis que ses soeurs furent condamnées à verser de l'eau aux Enfers, dans un tonneau percé, qu'elles tâchent sans cesse de remplir.

Dans ces traditions, c'est donc Athéna qui inventa le premier vaisseau. Ailleurs, c'est Isis, dont le nom fut donné à la Vierge placée sur le Vaisseau, qui inventa les premières voiles. Aussi ce Vaisseau fut le Vaisseau d'Isis; et Tacite prétend que  les Germains auraient honoré cette déesse sous l'emblème du Vaisseau. C'est aussi le Vaisseau de Janus et de l'étoile placée prés des pieds de la Vierge, et qui présidait à minuit, au solstice d'hiver, à l'ouverture de l'année. D'autres en font le vaisseau d'Osiris ou du Soleil (Plutarque).

Les noms du Vaisseau

Le Vaisseau a pris aussi le nom de Jêsonis (Aratus, Théon) ou Jasonia; l'épithète d'Hemitomos, ou demi coupé (Théon, Tatius), d'Arche de Noë (Bayer, Riccioli). Effectivement, c'est par lui et par le Corbeau, placé au-dessus, que l'on peut analyser le mythe de l'Arche et du Corbeau de Noé. On retrouve dans le mythe du Corbeau, qui ne revient pas aux ordres de celui qui l'a chargé d'un message, quelque chose d'approchant de la fable du Corbeau de Noé. Quant à l'Arche ou au Vaisseau, cette constellation accompagne toujours le Bouvier, qui, comme Noé, planta le premier  la vigne. 

Voici encore d'autres noms du Vaisseau, d'après Caesius et Bayer : Navis Velox, Fatidica, Argus, Carina Argoa, Pagasea, Equus Neptunius, Currus volitans , Vehiculum Lunae, Currus maris, Prima Navis.

Les Arabes donnaient au Vaisseau en général les noms de Markab, Markeb, de Sephina (Abul Farradj), et d'Alsephina, de Sephinaton.

Canopus.
L'étoile du gouvernail était Canopus, pilote du Vaisseau d'Osiris, suivant d'autres, de Ménélas. C'est une étoile de première grandeur et très brillante, mais quis'apercevait à peine à Rhodes (Germanicus, Proclus), et elle était invisible en Grèce;  elle s'élevait d'un quart de signe à Alexandrie. Elle était visible dans la haute Egypte. Aussi lui donne-t-on l'épithète de terrestre et de pesante (Bayer), parce quelle rase la terre (Germanicus). Germanicus l'attache au gouvernail (Hipparque). C'est là, sans doute, ce qui l'a fait appeler allégoriquement le pilote de ce Vaisseau. On donne divers noms à ce pilote, tels que ceux de Tiphys, de Cinadus (Pausanias), d'Azodus (Hésychius).

Canopus servait comme d'étoile polaire aux navigateurs arabes, qui dirigeaient dessus leurs courses vers le Sud. Ils la nommaient le Cheval, Hippos (Ptolémée); ils l'appellent aussi Sohil ou Sohel, Suhel, Subhel, Sihel (Al-Ferghani), Suhil, Sahil, Suhilon, suivant d'autres, Rubayl (Caesius), Samplos. C'est cette étoile, qui était honorée par la Tribu Tai, chez les Arabes, qui en avaient fait le génie tutélaire de leur horde. Canopus est spécialement vue, au Yémen, ce qui la fait appeler dans les Tables Persiques, Soail Iamenê. Quelques rabbins y ont vu le Chesil du Livre de Job. Hyde pensait que les noms de Chesil et de Sohil ont pu être donnés a plusieurs grandes étoiles. Ainsi on appelle la rouge du coeur de l'Hydre Sohil al pherd, le Canope Solitaire. On donna aussi le nom de Soheil à plusieurs autres étoiles du Vaisseau, 17, 31 , 35. Telles sont Soheil, Hadâr, Soheil Rekds, Sohell al wezen, et Soheil al Muliph. D'autres disent qu'Hadâr et Alwezen se lèvent avec Canopus, et sont deux étoiles brillantes au nombre de onze, qui sont hors de la figure du Chien. On place aussi, au-dessous de Canopus, une lumière blanchâtre appelée al Bakar, le Boeuf.

L'année du Vaisseau et ses présages

Le navire Argo monte tout entier après le lever total de la Vierge. La première partie monte avec le Lion. Il est tout entier monté avec la Balance (Théon). C'est alors que tout le Bouvier, lcare, inventeur du vin, achève de monter. Il se couche avec le Sagittaire et le Capricorne, suivant Hyginus.

Columelle marque, à la veille des ides de mars, le lever du Vaisseau. Le favonius et quelquefois l'auster soufflent. C'est ce jour là qu'on faisait des courses de chevaux sur le bord du Tibre (Ovide, Fastes).

Le même Columelle fixe, au dix des calendes d'octobre, le coucher du Vaisseau , avec indication de tempête et quelquefois de pluie. 

On attribuait à Canopus les influences les plus heureuses pour la végétation. Hyde nous donne avec les plus grands détails ses propriétés variées. (Ch. Dupuis).

.


[Histoire culturelle][Biographies][Constellations]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.