.
-

Tuvalu

8 00 S, 178 00 E
Tuvalu est une monarchie constitutionnelle souveraine de l'Océan pacifique qui correspond géographiquement à l'archipel des îles Ellice, de l'ancien nom de son île centrale (auj. Funafuti). Il se situe au Nord des  Fidji. Ces îles sont coralliaires avec la structure des atolls. L'ensemble n'a pas plus de 26 km², habités par près de 11 800 habitants (2006). Les neuf principaux atolls sont : Nanomea ou Saint-Augustin, Hudson ou Nanomaga, Lynx ou Speiden, Nui Eg ou Niederland, Vaitoupou ou Tracy, Noukoufetaou ou De Peyster, Funafuti ou Ellice, Noukoulaïlaï ou Mitchell, Sophia ou Indépendance. 
Histoire du Tuvalu. - Les îles Ellice ont été découvertes par l'Américain Peyster en 1819, explorées par Wilkes en 1840 et ont exploitées ensuite par une compagnie allemande. En 1892, le Royaume-Uni a imposé son protectorat sur ces îles, qui ont été placées en 1916 sous une administration coloniale commune avec les îles Gilbert (auj. rattachées au Kiribati). En 1974, les dissensions apparues au sein de la colonie entre la population des Gilbert et celles îles d'Ellice ont conduit, dès l'année suivante, a remettre en place une administration séparée. En octobre 1978, l'indépendance a été accordée aux îles Ellice qui sont devenues le Tuvalu (un nom qui signifie "groupe de huit", en référence aux huit des neuf atolls habités). En 2000, le Tuvalu a négocié, pour un montant de 50 millions de dollars, un contrat de location de l'extension du nom de domaine internet en « .tv » (TV comme télévision...) lui permettant son exploitation pour une période de 12 ans.
-
Carte de Tuvalu.
Carte de Tuvalu. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).
Les atolls du Tuvalu ont un sol très pauvre. Le pays n'a aucune ressource minérale connue et rien ou presque à exporter. Le tourisme y est peu développe (moins de 1000 visiteurs par an). La culture et la pêche de subsistance sont les activités économiques principales, auxquelles s'ajoutent la vente des timbres et de pièces de monnaie et des remises des marins sur les bateaux marchands à l'étranger, qui procurent l'essentiel des revenus de  l'État. L'épuisement presque total aujourd'hui des ressources de phosphates de Nauru a conduit au retour d'environ 1000 ressortissants du Tuvalu dans leurs îles.

Bien que difficile, la situation économique du Tuvalu n'est cependant pas aussi critique qu'il pourrait sembler. Un revenu substantiel est reçu annuellement grâce à fonds en fidéicommis international établi en 1987 par l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni et soutenu également par le Japon et la Corée du Sud. Grâce à des investissements sages et aux retraits modérés, ce fonds s'est est passe de 17 millions de dollars à l'origine à plus de 35 millions en 1999. Le gouvernement des États-Unis est également une source importante de revenu pour Tuvalu en raison des paiements d'un traité sur la pêche signé en 1988. Le Tuvalu tire environ 1,5 millions de dollars par an de son exploitation de l'extension de nom de domaine Internet en  « .tv ». Dans le but de réduire sa dépendance à l'égard l'aide étrangère, le Tuvalu a mis en oeuvre des réformes dans le secteur public.
-
Les Îles Tuvalu (Ellice)
Atolls et îles Funafuti, Nanumea, Nui, Nukufetau, Nukulaelae, Vaitupu
Iles seules Nanumanga, Niulakita, Niutao. 
-
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.