.
-

Torricelli  (Evangelista), physicien né en 1608 à Fænza, m. en 1647, se fit de bonne heure remarquer par son goût pour les sciences, se lia avec Castelli, élève de Galilée, découvrit quelques propriétés de la cycloïde (découverte dont Roberval lui disputa la priorité), et inventa le baromètre en 1648. Il ferma les yeux à, Galilée, et fut, après sa mort, nommé à sa place professeur de mathématiques à Florence. On a de lui divers ouvrages, réunis sous le titre d'Opera geometrica, Florence 1644, et une Lettre à Roberval sur la parabole, la cycloïde, etc. (dans les Mémoires de l'Académie des sciences). 
Aussitôt après l'invention du baromètre par Torricelli, en 1643, on reconnut que la hauteur barométrique est très variable dans les régions tempérées et presque constante dans les régions équatoriales. (Lebon, 1899).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.