.
-

La Tasmanie
La Tasmanie est une île d'Océanie, au Sud-Est de l'Australie dont la sépare le détroit de Bass, large de 160 km; 67.894 km², avec 55 îles qui en dépendent. Elle fait partie politiquement de l'Australie. La Tasmanie s'étend au Sud de l'Etat de Victoria et mesure 380 km du Nord au Sud et 300 km de l'Est à l'Ouest. Population : environ 500 000 habitants. Capitale : Hobart.
Histoire de la Tasmanie. - Découverte par Tasman en 1642 et baptisée d'abord du nom de Van Diemen, l'île ne fut explorée qu'en 1772 par Marion du Fresne, puis par Furneaux, Cook, d'Entrecasteaux et en 1798-1799 par George Bass et Flinders qui en firent le tour. En 1803, l'Angleterre y établit une colonie pénitentiaire à Risdon, elle fut transférée l'année suivante à Hobart, et on commença d'exterminer les indigènes. L'immigration libre peupla rapidement l'île et, en 1825, la Terre Van Diemen fut séparée de la Nouvelle-Galles du Sud dont elle dépendait; elle fut érigée en colonie distincte en 1853. Bientôt les colons protestèrent contre la déportation et en obtinrent l'abandon. Pour en effacer le souvenir, ils changèrent le nom de l'île et adoptèrent celui de Tasmanie. Depuis l'indépendance, en 1901 (fédération des colonies britanniques d'Australie), la Tasmanie  fait partie du Commonwealth australien et en partage l'histoire.
Côtes.
Les côtes sont montueuses, sauf au Nord, et très indentées, renfermant de bons ports. Partant du cap Grim au Nord-Ouest, on trouve sur la côte Ouest les baies de Port Macquarie et de Port Davey, le cap Sud-Ouest et le cap Sud, prolongés par de nombreux îlots et écueils, puis la région profondément découpée du Sud-Est avec le chenal d'Entrecasteaux, l'île Bruny, l'estuaire du Derwent et le port de Hobart, la baie Storm, la presqu'île capricieusement sculptée de Tasman qui fut longtemps le centre de la déportation, la baie Marion, l'île Maria, la baie Oyster fermée à l'Est par la presqu'île Freycinet, le port Saint Helen, la pointe Eddystone. Au Nord-Est, le détroit de Banks isole de la Tasmanie l'archipel Furneaux (îles Clarke, Cape Barren, Flinders, etc.) qui en dépend. Sur le rivage septentrional se creuse le port Dalrymple, estuaire du Tamar. A l'angle Nord-Ouest sont les îles Robbins, Three Hummock, Hunter et plus loin la grande île King.

Orographie.
A l'intérieur, la Tasmanie est une terre montagneuse creusée de belles vallées bien arrosées, d'aspect très pittoresque, revêtue de bois et de fourrés souvent inextricables. Deux chaînes parallèles, prolongement des Alpes australiennes, la parcourent du Nord au Sud, divisées par une haute plaine centrale. La chaîne occidentale renferme le mont Craddle (1544 m), point culminant de l'île; la chaîne orientale, le Ben Lomond (1528 m). Toutes deux s'abaissent vers le Sud où se trouve près du cap Sud le mont La Pérouse (1246 m). Ces monts sont formés de trapp et de grès vert surmontant les schistes, les calcaires et les grès qui composent la plus grande partie de l'île; au Nord-Est et au Sud-Ouest paraissent le granite et diverses roches métamorphiques.
-

Tasmanie.
La Tasmanie vue de l'espace. Image : Nasa World Wind.

Hydrographie.
Les cours d'eau sont assez brefs, alimentés par les lacs relativement vastes du plateau central. Ils représentent une ressource hydro-électrique notable et bien exploitée.

Du lac Saint-Clair (40 km²) sort le Derwent, long de 224 km, qui se jette au Sud dans la baie Storm et passe devant Hamilton, New Norfolk, où il devient navigable, et Hobart; il absorbe à gauche l'Ouse, issue du lac Julian (grossie du Shannon, émissaire du Greatlake ou lac Fergus (113 km²), la Clyde, issue des lacs Crescent et Shorell, le Jordan, issu du lac Tiberias. 

Le Huon (160 km), qui arrose les beaux vergers du Sud de l'île, sort du lac Edgar, et finit par un estuaire en face de l'île Bruny. 

Le fleuve du Nord est le Tamar (250 km dont 65 navigables) formé à Launceston par l'union du South Esk et du North Esk; sur l'estuaire est Georgetown. Au Nord-Ouest est l'Arthur, à l'Ouest le Gordon, navigable un peu avant de déboucher dans le havre Macquarie.

Le climat.
Le climat de la Tasmanie est tempéré, sauf dans l'Ouest dont les brousses reçoivent neuf mois de pluies. La température moyenne de Hobart est de + 12 °C; il gèle rarement, sauf sur le plateau intérieur et dans la montagne. La chute d'eau annuelle est de 710 mm à Hobart, 760 à Launceston, 1440 à Port Arthur et 2500 sur la côte occidentale. 

La flore et la faune.
La flore est celle de l'Australie méridionale avec certaines espèces antarctiques et 270 particulières à l'île. Dans les belles prairies du plateau intérieur abondent les Rubiacées. Les hauts sommets sont chauves, les pentes revêtues de conifères particuliers à la Tasmanie, de pins de Huon employés aux constructions navales, de hêtres myrtiformes à feuilles persistantes (Fagus Cunninghamii Hook.), de fougères arborescentes (Dicksonia antarctica Lab.), de gommiers gigantesques (Eucalyptus amygdalina Lab.). 

La faune est nettement australienne, quoique plus pauvre. La Tasmanie n'a que 3 espèces de serpents, tous venimeux, alors que le Queensland en offre 42. Parmi les Marsupiaux carnivores, on doit nommer le Loup (ou Tigre) de Tasmanie ou Thylacine (Thylacinus cynocephalus), très problablement disparu depuis la fin des années 1930, et le Diable de Tasmanie (Sarcophilus ursinus), disparu d'Australie dans la seconde moitié du XXe siècle et qui survit encore dans certaines régions de la Tasmanie. (A.-M. B.).



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.