.
-

Serbie
Republika Srbija

44 00 N, 21 00 E
La Serbie est un Etat enclavé de la Péninsule des Balkans. C'est une république issue de la dislocation de la Yougoslavie, et de laquelle le Montenegro (2006), puis le Kosovo (2008) ont fait sécession. Sa frontière a une longueur de 2026 km et englobe une superficie de 77,474 km². Elle compte 7,4 millions d'habitants (2009) et se divise en 167 municipalités (opcstine; singulier : opcstina). La capitale est Belgrade.

Relief du Sol.
Si l'on excepte la grande plaine de la Voïvodine, au Nord de Belgrade, et qui forme la partie méridionale de la plaine hongroise, le relief du sol de la Serbie est très complexe et présente un véritable dédale. Les Alpes orientales du côté de l'Ouest, les Alpes transylvaines du côté Nord-Est, les chaînes du Rhodope et des Balkans du Sud-Est se donnent rendez-vous-en Serbie, formant un enchevêtrement d'une rare beauté pittoresque. Mais, malgré le caractère éminemment montagneux du pays, les sommets les plus élevés dépassent à peine 2000 m. Il est intéressant de remarquer que les monts les plus élevés se trouvent le long de la frontière Sud et Sud-Est, de sorte que le pays accuse une pente assez prononcée vers le Nord. 

Pour la facilité de la description, on peut diviser les chaînes montagneuses de Serbie en trois parties :

1° les montagnes de la Serbie occidentale, entre la Drina d'un côté et la Koloubara et l'Ibar de l'autre; 

2° les montagnes du centre de la Serbie entre la Koloubara et l'Ibar à l'Ouest et la Morava méridionale et la grande Morava à l'Est;

3° les montagnes de la Serbie orientale comprises entre ces deux Morava jusqu'à la frontière orientale. 

Les montagnes de la Serbie occidentale se détachent des Alpes orientales, spécialement du colossal massif montagneux de Montenegro. Les points culminants de ce rameau, le Yavor (1700 m.) et le Golia (1981 m) s'élèvent le long de la frontière Sud-Ouest même de la Serbie. Parmi les autres sommets de la Serbie occidentale, les plus importantes sont le Moutchan (1517 m), la Tchigota (1344 m), le Tchemerno (1649 m), le Troglav (1481 m), le Ovtchar (998 m), le Kablar (983 m), le Povlen (1480 m), le Yablanik (1306 m), le Medvednik (1246 m), le Vlachitch et le Tzer (600 m).

Les montagnes de la Choumadia (pays des forêts) ou de la Serbie centrale se rattachent à celles de la Serbie occidentale par le mont Malien (997 m). Les monts les plus élevés de cette région sort le Grand Chtouratz (1169 m), le Petit Chtouratz (1031 m), le Yentchatz (675 m), la Boukoulia (720 m), le Kosmaï (624 m), le mont Avala (560 m), le Tzrni-Vrh, dominant la ville de Kragouïévatz (577 m). Parmi les montagnes de la Serbie centrale, le Kopaonik occupe la première place. Sa chaîne Sud-Sud-Est entre en Turquie pour une distance de 36 km. Le sommet le plus élevé de ces montagnes est le Souho Roudichte (2140 m). Au Nord de Kapaonik s'élèvent le Jéline (1836 m), les Stolovi (1443 m), au Nord-Est le grand Yastrebatz (1566 m).
-

Carte de la Serbie.
Carte de la Serbie. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

Les montagnes de la Serbie orientale, à l'E. de la Morava méridionale et de la grande Morava, sont dans leur partie du Sud la continuation du système du Rhodope, dans leur partie du Nord elles sont la continuation des Carpates du Banat. Les points culminants dans la première partie sont : le Strecher (1929 m), le Golerni Kamen (1980 m) sur la Souva Planina, Midzor (2169 m, point culminant de la Serbie) sur la Stara Planina, la Toupijenitaa (1218 m.), etc. 

Dans le groupe appartenant aux Carpates, le pic Malinik, sur la chaîne des Gouloubinié planiné, atteint l'altitude de 1142 m, le Deli Yovan (1201 m), etc. En général, les flancs des montagnes de la Serbie sont couverts de belles forêts.

Géologie.
Nous avons vu que tous les systèmes montagneux de la presqu'île des Balkans se croisent en Serbie, de sorte que la géologie de ce pays est très compliquée : les principaux éléments géologiques de la péninsule s'y trouvent réunis. La région Sud et une partie du centre de la Serbie sont composées de différents schistes cristallins. Au Nord-Est du pays, le triangle Golubatz, Tekia, Rgotina est formé aussi d'un vaste massif de schistes primitifs (le massif de Kraïna). Dans la partie occidentale, on en trouve seulement des îlots. L'étendue des schistes et des sédiments paléozoïques est assez importante. La formation du Triassique, composé généralement de calcaires clairs et compacts, est très développée à l'Ouest de la Serbie; son développement à l'Est est insignifiant. La formation jurassique est représentée seulement à l'Est, mais elle n'occupe nulle part une grande étendue. Le terrain crétacé est très répandu, surtout à l'Est où il occupe une zone presque ininterrompue à partir du Danube jusqu'au Sud de la frontière du cercle de Pirot; à l'Ouest, la formation crétacée se trouve en grandes masses dans les cercles de Podunavlié, de Roudnik, de Valiévo et d'Oujutzé. La région Sud renferme aussi de grandes masses isolées de cette formation. La formation tertiaire est représentée en Serbie presque exclusivement par des dépôts neogènes occupant les bassins de la Save, du Danube, de la Morava et du Timok. Quant aux terrains pléistocènes, on en rencontre des terrains dans les vallées et les plaines, le long des principales rivières

Après avoir indiqué aussi brièvement que possible le développement de
différentes formations, il est à remarquer que les roches éruptives jouent un rôle important dans la composition géologique du pays. Les anciennes roches granitiques, les serpentines et les gabbros sont répandus à l'Ouest, les roches éruptives récentes à l'Est de la Serbie.

Régime des eaux.
La Serbie possède un réseau hydrographique très riche. Le pays étant incliné du Sud au Nord, toutes les rivières de la Serbie se jettent dans la Save et dans le Danube, qui sont seuls navigables. La plus grande rivière du pays est la grande Morava (120 km de longueur), formée de deux rivières : la Morava occidentale ou Goliska Morava et la Morava méridionale ou Binatchka Morava. La première prend sa source sur le mont Golia, la seconde descend du versant occidental du Crna Gora (anc. Kara-Dagh). 

La Binatchka Morava reçoit : à droite, la Vlassina (80 km), la Nichava (100 km) et la Moravitza (45 km); à gauche, la Véternitza (54 km), la Yablanitza (67 km), la Pousta Reka (36 km) et la Toplitza (180 km). La Goliska Morava reçoit : à gauche, le Rzav (45 km), la Diétina (45 km), le Skrapèje (45 km), la Tchémernitza (40 km) et la Grouja (45 km), à droite, la Bélitza (40 km), l'lbar (60 km) et la Racina (45 km). 

La grande Morava reçoit : à gauche, le Lougomir (45 km), la Bélitza (32 km), la Lépenitza (45 km) et la Yassénitza (72 km); à droite, la Tzrnitza (32 km) et la Réssava (63 km). 

La Mlava, le Pek et le Timok se jettent dans le Danube. Le Timok est formé de deux branches maîtresses : Beli et Tzrni Timok. Beli Timok venant du Sud, appelé encore le grand Timok, est formé à son tour de deux branches : Svrlichki et Trgovichki Timok. La Drina se jette dans la Save; elle reçoit à son tour à droite la Loubovia et le Yadar. La Save reçoit encore la Koloubara (80 km).

Climat.
Quoique située dans la zone méridionale de l'Europe et sous la même latitude que la Toscane, la Serbie appartient par son climat à l'Europe centrale et se rapproche particulièrement sous ce rapport des contrées de l'Allemagne du Sud. Ouverte au Nord, elle est exposée à toutes les influences climatiques de l'Europe centrale et orientale, tandis que les montagnes de la Dalmatie et de la Bosnie empêchent les vents chauds et humides du Sud-Ouest de les adoucir. On donne comme température annuelle moyenne entre 10,8 °C et 11,98 °C. Moyenne de l'hiver, 0,2 °C; du printemps, 11,2 °C; de l'été, 20,8 °C; de l'automne, 11,5 °C. La moyenne de janvier est - 1,6 °C; celle de juillet, 22,2 °C. 

Les changements de température sont fréquents en hiver, L'hiver, quelquefois très doux et sec, est quelquefois rigoureux, et la neige tombe en abondance. Le froid est plus intense dans l'Est que dans l'Ouest. La belle saison commence au mois d'avril et finit au mois d'octobre; l'automne est particulièrement agréable en Serbie. La hauteur annuelle de la pluie est de 600 à 800 mm, y compris environ 100 mm de neige. C'est au printemps que la pluie est la plus abondante; elle est est apportée surtout par les vents d'Ouest.

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.