.
-

Refuges de la vie sauvage dans le Pacifique
(îles éparses appartenant aux États-Unis)

Ile Baker : 
0 13 N, 176 28 W

Ile Howland : 
0 48 N, 176 38 W

Ile Jarvis : 
0 23 S, 160 01 W

Atoll Johnston : 
16 45 N, 169 31 W

Récif Kingman : 
6 23 N, 162 25 W

Iles Midway : 
28 12 N, 177 22 W

Atoll Palmyra :
5 53 N, 162 05 W

Les territoires suivants, possessions des États-Unis, forment administrativement une  entité unique, placée sous la tutelle de l'US Fish et Wildlife Service, qui dépend du Département américain de l'Intérieur :
Île Baker;
Île Howland;
Île Jarvis;
Atoll Johnston;
Récif Kingman;
Îles Midway;
Atoll Palmyra
Ces îles et atolls ont le statut de refuges de la vie sauvage et représentent la collection la plus étendue de milieux de la faune marine et de  la faune terrestre à être placée sous la juridiction d'un seul pays pays. 

Ces refuges permettent la conservation de beaucoup d'espèces endémiques comprenant des coraux (cnidaires), des poissons, des mollusques et crustacés, des mammifères marins, des oiseaux marins, des oiseaux aquatiques terrestres, des oiseaux terrestres, des insectes, et une végétation que l'on ne rencontre nulle part ailleurs.
-

Carte des refuges de la vie sauvage dans le Pacifique.
Source : The World Factbook.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.