.
-

Pépin Ier, roi d'Aquitaine

Pépin Ier, roi d'Aquitaine, mort en Aquitaine le 13 décembre ou novembre 838, second fils de Louis le Débonnaire et de sa première femme Ermangarde ( Carolingiens). Nommé à quatorze ans roi d'Aquitaine, il dut d'abord lutter contre une partie de ses sujets révoltés et ne put empêcher la Vasconie de se soustraire à son autorité. Les intentions partialement bienveillantes que Louis le Débonnaire manifesta en faveur du fils né de son second mariage avec Judith, le futur Charles le Chauve, décidèrent Pépin, d'abord hésitant, à participer à la lutte entreprise contre l'empereur par ses frères; en 830, il passa la Loire, s'empara de Paris et fit prisonnière dans Laon l'impératrice Judith; Louis le Pieux tomba lui-même entre ses mains à Compiègne. Mais, quelque temps après, s'étant brouillés avec Lothaire, Pépin et Louis le Germanique remirent leur père sur le trône, à la diète de Nimègue. 

Presque aussitôt un nouveau désaccord survint entre l'empereur et son second fils, qui, à la suite d'une expédition malheureuse, se vit dépouillé de son royaume au profit du jeune Charles, âgé de neuf ans. Ayant réussi à échapper à l'escorte qui l'emmenait prisonnier à Trèves, Pépin se rapprocha de Lothaire et de Louis le Germanique (833), et cette nouvelle union amena la seconde déposition de l'empereur à rassemblée de Soissons; elle fut suivie d'une restauration de Louis le Pieux, due aux efforts combinés de Pépin et de Louis le Germanique mécontents de l'attitude de Lothaire, et dès lors Pépin soutint son père contre son frère aîné et favorisa le couronnement de Charles le Chauve (838). Il revint en Aquitaine, et laissa, en mourant, de son mariage avec la fille du comte Théodebert, deux fils, Pépin, qui lui succéda, et Charles. (H. C.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2014. - Reproduction interdite.