.
-

Panama
Republica de Panama

9 00 N, 80 00 W
Séparé de la Colombie en 1903, le Panama est une petite république située entre la mer des Caraïbes au Nord et l'océan Pacifique au Sud. Il a une superficie de 78 200 kilomètres carrés et une population de 3,4 millions d'habitants (2009). Les principales villes sont les grands ports de Colon (205 000 habitants), et de Panama City (710 000 habitants), la capitale. 
-
Canal de Panama : navires porte-conteneurs.
Deux navires porte-conteneurs passant par écluses du canal de Panama.

Le Panama est une démocratie constitutionnelle, divisée administrativement en 11 provinces (Bocas del Toro, Comarca Kuna Yala, Comarca Ngobe-Bugle, Chiriqui, Cocle, Colon, Darien, Herrera, Los Santos, Panama et Veraguas ), auxquelles s'ajoute le territoire (comarca) de San Blas (Kuna Yala).

Ce pays comprend la partie la plus mince de l'isthme de l'Amérique centrale. En réalité, il y a là une série d'isthmes (de Chiriqui, de Veraguas, de Panama et de Darien) . L'Isthme de Panama, qui a donné son nom au pays, s'articule, à l'Est à l'isthme de Darien et à la Colombie, à l'Ouest à la presqu'île d'Azuero et au Costa Rica

Ces isthmes s'étendent sur 777 kilomètres de longueur, se rétrécissant en largeur, jusqu'à 50 et 30 kilomètres, et sont parcourus par une longue cordillère, concave du côté du Sud-Ouest, faite de terrains anciens ou volcaniques, avec, dans les régions basses, des grès et des calcaires. Les montagnes volcaniques dépassent 2000 et 3000 mètres dans le Chiriqui (Chiriqui, 3143m). Dans les régions basses, on trouve des grès et des calcaires. L'altitude varie généralement entre 200 et 1500 mètres. 

Les montagnes.
L'isthme de Panama a pour noyau une cordillère d'une hauteur moyenne de 500 m, qui s'abaisse de l'Ouest à l'Est; les sommets les plus hauts atteignent presque 2000 m, du coté de la frontière du Costa Rica, par exemple, le volcan éteint de Chiriqui (1975 m); l'arête centrale marquant la ligne de partage des eaux se trouve à peu près au milieu, divisant l'isthme en deux versants d'égale importance par où descendent vers les deux océans les eaux de 475 rivières, qui se jettent par 89 fleuves côtiers dans l'Atlantique, par 121 dans le Pacifique. La plus grande largeur de l'isthme est de 190 km, de l'embouchure du rio Escribanos sur l'Atlantique à la pointe Mariato sur le Pacifique; sa largeur moyenne de 60 à 80 km, la plus petite de 50 km au sud du golfe de San Blas. La Cordillère s'abaisse dans cette région la plus étroite, on le col de la Culebra n'est plus qu'à 87 m d'altitude au-dessus du niveau de la mer. 

Carte de Panama.
Carte du Panama. Source : The World Factbook. (Cliquer sur l'image pour afficher une carte détaillée).
A l'Est, la montagne se relève à 500 et 800 m, puis elle s'abaisse de nouveau du côté des sources de la Tuira, au point de soudure de l'isthme et du continent sud-américain. Dans cette région de l'isthme de Darien, comme dans celle de Panama, nous sommes plutôt en présence d'une série de massifs isolés réunis par des renflements du sol que d'une véritable chaîne de montagnes. Toutefois, celle-ci reparaît bientôt, orientée du Nord au Sud et longeant de près le rivage de l'océan Pacifique. C'est la sierra de Baudo, séparée des Andes par la profonde vallée de l'Atrato et par celle du San Juan et formant incontestablement un système montagneux indépendant, puisque le seuil le plus élevé entre les bassins de l'Atrato et du San Juan n'a que 110 m d'altitude. La sierra de Baudo, surtout au Nord, où elle est isolée par les savanes marécageuses du Choco. Sa hauteur moyenne est d'un millier de mètres; son plus haut sommet en mesure 1816. 
-
Canal de Panama : le relief de l'isthme.
Le relief de l'isthme de Panama et le tracé du canal. Ce modèle 3D généré à l'aide des données altimétriques d'une mission de la navette spatiale montre le canal de Panama avec le Golfe du Pacifique au premier plan et la mer des Caraïbes, au fond. Les niveaux de l'eau dans le canal sont maintenus sur toute sa longueur par trois réservoirs, dont le plus grand est le lac Gatun, visible à la droite de l'image. Le canal s'étend sur environ 80 km. Source : Nasa.

L'hydrographie.
Les rivières insignifiantes des deux côtés. Au point le plus étroit de l'isthme, entre le golfe de Panama, sur l'océan Pacifique, et la baie de Limon, sur l'Atlantique, deux rivières : le rio Grande, tributaire du Pacifique, et le rio Chagres, tributaire de la baie de Limon, dessinent un seuil sinueux dont les deux versants sont séparés par le massif de la Culebra, au pied duquel s'ouvre, à 87 mètres d'altitude, le col de la Culebra.

Les côtes et les îles.
Sur le littoral de la mer des Caraibes, le Panama possède le golfe de San Blas, qui fait face à la moindre largeur de tout l'isthme, et la superbe baie de l'Almirante, terminée
par la lagune de Chiriqui; sur le rivage du Pacifique, le profond golfe de Panama n'a pas moins de 192 kilomètres d'ouverture, et 170 km d'enfoncement.

Le Panama possède environ 1700 îles le long de ses côtes. La plupart ne sont mêmes pas habitées. Sur la côte septentrionale, signalons l'archipel de San-Blas formé de deux cent vingt-sept îles couvertes de cocotiers, l'Escudo de Veragnas assez loin au large, l'archipel de Bocas del Toro, qui barre la lagune de Chiriqui avec les îles Popa, de Bastimentos, de Colon, etc.

Sur l'océan Pacifique, le Panama possède encore plus d'îles; sur la baie David, celle de Parida est la plus intéressante; à l'Est, celle de Coiba mesure 40 km de long, 90 de large, puis l'archipel de Montijo composé de plus de 400 îles ou îlots; celui des Perles compte 39 îles de quelque étendue, 63 petites et 81 îlots ; son île principale est celle de San-Miguel ou du Roi (Isla del Rey).
-

Panama : Kuna des îles san Blas.
Indiens Kuna sur des embarcations, devant leurs villages
des îles San Blas (Nord-Est du Panama). Images : The World Factbook.

Le climat.
Le climat est humide et chaud, tout près (un peu au Nord) de l'équateur thermique; il est fort pluvieux et grande est la fécondité du pays, qui pourrait être très riche en produits tropicaux; mais la forêt y domine. La principale production est la banane, cultivée principalement autour de la lagune de Chiriqui; le pays produit aussi du café et du caoutchouc.

L'économie.
Comme dans les autres États de l'Amérique centrale, le café, les bananes, sont les principales productions. Depuis ces dernières décennies, l'économie du Panama repose principalement sur le secteur des services qui , aujourd'hui, rend compte des trois quarts du PIB. Ces services incluent en particulier l'exploitation du canal de Panama, les opérations bancaires et portuaires et le tourisme. La diminution des exportations agricoles et les conséquences du retrait des forces militaires américaine a occasionné une récession entre 2000 et 2003. Un boom de la construction, des réformes fiscales et divers accords commerciaux et l'encouragement du tourisme ont cependant permis au pays de retrouver la croissance depuis 2004, malgré un taux de chômage qui a atteint les 13% (il serait retombé en 2007 à moins de 9%).

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.