.
-

Othon Ier

Othon Ier, en all. Otto, surnommé le Grand, fils de Henri Ier, né en 912, fut élu roi de Germanie en 936. Il restreignit la puissance des ducs, repoussa Louis d'Outremer de la Lorraine, porta le christianisme au Danemark, dans la Pologne et dans la Bohème, qu'il rendit tributaire, et fonda des évêchés dans ces pays. Adélaïde, veuve de Lothaire, roi d'Italie, l'ayant appelé à son secours contre Bérenger, il l'épousa, et fut proclamé roi à Pavie. Il mit fin en 955 par une victoire sur le Lech aux invasions des Hongrois, repassa en Italie en 961, et fut couronné empereur à Rome en 962 par le pape Jean XII, qui avait réclamé son appui contre Bérenger. Depuis lors la couronne impériale, unie à la couronne lombarde, ne fut plus donnée qu'aux souverains de l'Allemagne. Othon outrepassa son pouvoir en faisant déposer le pape Jean XII, qui s'était allié contre lui à Bérenger, et fit élire Léon VIII à sa place. Il exila en Allemagne Benoît V, légitime successeur de Jean XII. Il repassa encore en Italie en 967 pour apaiser les troubles qui éclatèrent lors de l'élection de Jean XIII, et mourut en Thuringe en 973.
Othon Ier, dit l'Enfant, fils de Guillaume de Lunebourg, et petit-fils de Henri le Lion, de la maison des Guelfes, né en 1204, réunit en 1213 la succession de son père et de ses oncles, Henri et l'empereur Othon IV. Il défendit cet héritage, composé du Brunswick et du Lunebourg, contre l'empereur Frédéric Il, qui voulait l'en dépouiller. Mais il se réconcilia ensuite avec l'empereur, et en obtint l'investiture de ses Etats érigés en duché en 1235. Il devint ainsi le chef de la maison ducale de Brunswick, et mourut en 1252.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.