.
-

L'Oder
L'Oder (lat. Viadrus, Vidua, slave Vjodr ou Odra), est un grand fleuve d'Europe, tributaire de la mer Baltique. Il naît en Moravie (République Tchèque), à 627 m d'altitude, dans les hauteurs qui prolongent au Sud-Est les monts Sudètes, coule vers le Sud-Est, puis vers le Nord-Est, à travers la dépression qui sépare les Sudètes des Carpates. Le cours de l'Oder est d'environ 911 km.

Il se dirige vers le Nord-Ouest à travers la Silésie, décrivant des sinuosités marquées, passe à Ostrava, entre en Pologne puis arrose Raciborz (Ratibor en allemand), Kosel, Opole (Oppeln), Wroclaw (Breslau), Glogow (Glogau), reçoit la Neisse à sa gauche et marque, en direction du Nord, la frontière entre la Pologne et l'Allemagne, arrosant Francfort-sur-Oder, Kostrzyn (Küstrin), et enfin Szczecin (Stettin), après être revenu entièrement depuis une cinquantaine de kilomètres sur le territoire polonais. Après Kostrzyn, il entre dans la fertile plaine de l'Oderbrach (56 km de long sur 12 à 30 de large); le fleuve y décrivait une vaste courbe vers l'Ouest (Freienwalde), mais on lui a creusé un nouveau lit (1743-1753). A partir de Schwedt, la pente est pratiquement nulle (0,20 m au-dessus de la mer). 

-

L'Oder à Wroclaw (Breslau).
L'Oder à Wroclaw, vers 1900.

A Garz, l'Oder se partage en deux bras : l'oriental, appelé Grande Reglitz ou Zollstrom, passe par Greifenhagen et débouche dans la lagune de Damm; le bras occidental, qui garde le nom d'Oder, passe à Szczecin, d'où il détache vers l'autre la Petite Reglitz. Toutes les eaux se réunissent au Nord de la lagune de Damm et, par le Pappen ou Pfaffenwasser, débouchent dans la grande lagune de l'Oder ou de Szczecin, séparée de la mer Baltique par les îles de Wollin et d'Usedom; les eaux s'écoulent vers la mer par le Dievenow à l'Est, la Swine au centre, entre les îles, la Peene à l'Ouest.

Le bassin de l'Oder mesure 112.000 km²; son cours, 905 km dont 796 navigables (à partir de Raciborz). La profondeur est très faible, s'abaissant à 1 m en été, aussi bien dans le Brandebourg qu'en Silésie; la largeur est de 30 m à Raciborz, 176 à Wieclaw, 250 dans l'Oderbruch. Les torrents qui lui viennent des monts Sudètes occasionnent souvent de fortes crues et des inondations. 

Les principaux affluents sont : l'Oppa (g., Silésie), l'Olsa (dr., Teschen), la Kludnitz (dr.), la Malapane (dr.), la Neisse de Glatz (g.), l'Ohlau (g.), la Lohe (g.), la Weistritz (g.), la Weida (dr.), la Katzbach (g., Liegnitz), la Bortsch (dr.), la Bober (g., grossie de la Gneis), la Neisse de Lusace (g.), la Warthe (dr.), grossie de la Netze et presque aussi importante que l'Oder, l'Ihna (dr., Stargard). 

L'Oder était médiocrement navigable, mais a été beaucoup amélioré par les travaux entrepris au XIXe s. à partir de Kosel; le port maritime est à Swinoujscie (Swinemünde), dans l'île d'Usedom, puis viennent Szczecin (Stettin) et Wroclaw (Breslau). La Klodnitz et son canal desservent le grand bassin houiller et industriel de la haute Silésie. Un canal de 100 km unit l'Oder à la Sprée; celui de Finow (56 km), l'Oder à la Havel; par la Wartha et la Netze, on communique avec le bassin de la Vistule. (A.-M. B.).



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.