.
-

Moebius

Auguste Ferdinand Moebius est un mathématicien et astronome né à Schulpforta (Prusse) en 1790, mort à Leipzig en 1868. Professeur à la faculté des sciences de Leipzig, il a publié, entre autres ouvrages : le Calcul barycentrique, nouveau moyen de traiter la géométrie analytiquement (1827); Manuel statique (1837); Eléments de la mécanique céleste (1843); Principes d'astronomie (1853). Moebius a aussi publié des articles importants dans les Mémoires de l'Académie des sciences de Leipzig et dans le Journal de mathématiques de Crelle.
Theodor Moebius  est un linguiste, fils du précédent, né et mort à Leipzig (1821-1890). Il a professé à Leipzig et à Kiel et publié de remarquables travaux sur la langue et la littérature norroises. Citons, notamment : Bibliographie des ouvrages relatifs au vieux norrois et à sa littérature parus de 1855 à 1879 (1880); Glossaire du vieux norrois (1866); Morphologie du danois (1371); etc. Il a en outre édité les plus remarquables monuments de la littérature scandinave : Edda Saemundar (1860); Fornsoegur (1860); Hattatal Snorra Sturlusonar (1879-1881); etc.
Charles Auguste Moebius est un zoologiste né à Eilenbourg (Saxe) en 1825. Il professa l'histoire naturelle à Hambourg (1853-1868), puis la zoologie à Kiel; en 1887, il devint professeur à Berlin, et fut chargé d'importantes missions sur les côtes de France et d'Angleterre (18681869), la mer du Nord (1871-1872), les Seychelles (18741875). On lui doit, outre de nombreux mémoires : die Echten Perlen ( 1858); Bau, Mechanismus und Entwichelung der Nesselkapseln (1866); die Fische der Ostsee (1863); etc.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.