.
-

Métellus

Métellus (Q.-Caecilius), issu d'une famille qui était une branche de la famille plébéienne Caecilia, et qui a produit un grand nombre d'hommes illustres de l'ancienne Rome, s'empara de la Macédoine, qui devint une province romaine en 147 av. J. C., et fut surnommé Macedonicus. Il fut consul en 143, puis proconsul en Espagne en 142, et censeur en 131. 
« Depuis le premier jour de sa vie jusqu'à sa mort, dit Valère Maxime. Métellus fut le plus heureux homme du monde. »
 Pline dit de son côté : 
« Après avoir été décoré des plus grands honneurs, et particulièrement du titre de Macédonique, Métellus fut porté au bûcher de ses funérailles par ses quatre fils, dont trois avaient obtenu le consulat et deux le triomphe. » 
Les quatre fils de Q. C. Métellus furent :
Q.-Caecilius Métellus, qui fut consul en 123 av. J. C., fut surnommé Balearicus, pour avoir soumis les îles Baléares à la domination romaine, et fut aussi censeur; 

L. Caecilius Métellus, qui fut consul en 117, et prit le surnom de Dalmaticus pour avoir occupé la Dalmatie

M. Caecilius Métellus, qui fut consul en 115;

C. Cacilius Métellus Caprarius, qui fut préteur la même année et consul en 113.

Métellus (Q.-Caecilius), neveu de Métellus le Macédonique, et fils de L. Cacilius Métellus Calvus, fut consul en 109 av. J. C., et chargé de la guerre contre Jugurtha, qu'il continua l'année suivante, comme proconsul. Il avait réduit le roi de Numidie à quitter ses Etats lorsqu'il retourna à Rome, où Marius, son lieutenant, s'était fait son accusateur, et s'était fait nommer consul; en 107, pour le remplacer. Il obtint le triomphe et le surnom de Numidicus. Il fut censeur en 102, fut condamné au bannissement, en 100, par les menées de Marius, du tribun Saturninus et du préteur Servilius Glaucia, fut rappelé en 99 et mourut bientôt après. Il avait écrit des ouvrages qui sont perdus. 
Métellus (Q. C), surnommé Pius à cause du zèle qu'il montra pour faire rappeler son père de l'exil, fils du précédent. Il devint consul en 80, fut envoyé en Espagne contre Sertorius, qui le battit à Italica en 76 av. J. C., et mourut grand pontife en 64. Il avait adopté le petit-fils de Scipion Nasica, qui prit le nom de Métellus Scipion, fut consul en 52 av. J. C., suivit dans la guerre civile le parti de Pompée, mari de sa fille Cornélie, et se donna la mort en 46, après avoir été vaincu par César à Thapsus. 
Métellus (Q. C) fut consul en 69, et obtint le surnom de Creticus, pour avoir soumis l'île de Crète, en 66 av. J. C.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.