.
-

La Terre > Les parties de la Terre > les lacs

La mer Caspienne


43°00' N, 51°30' E
La mer Caspienne est un grand lac (véritable mer intérieure) situé entre la Russie et l'Iran, et qui baigne également les côtes de l'Azerbaidjan, du Kazakhstan et du Turkménistan. C'est le plus grand lac salé du monde. Sa superficie totale est de 372,000 km² Sa longueur est de 1260 km; sa largeur moyenne de 280 km. La longueur totale de ses côtes est de 6380 km; sa profondeur maximale est de 1025 m. Ses eaux s'étendent au fond d'un bassin qui paraît avoir constitué autrefois une mer immense qui communiquait avec la mer Noire et l'océan Arctique. C'est à ce bassin qu'appartient également la mer d'Aral. La mer Caspienne est située à 28 m au-dessous du niveau de la mer.
-
Nord de la Mer Caspienne et delta de la Volga.
Le delta de la Volga et la partie septentrionale de la Mer Caspienne.

Elle reçoit, en commençant par le Nord-Est, les eaux de la Volga,  de la Kuma, du Terek, de la Koura, du Qezel Owzan, de l'Atrek, de l'Emba et de l'Oural. Malgré le débit considérable de ses fleuves, le niveau de la Caspienne reste presque stationnaire. Les eaux s'évaporent très rapidement ou sont absorbées par les sables du littoral; les rives sont généralement plates et sablonneuses. Vers les bouches de l'Oural et de la Koura se détachent de longues séries de péninsules et de baies parallèles (bougri et limans).

Histoire de la Mer caspienne. - La Mer Caspienne était déjà connue des anciens qui l'appelaient aussi la mer d'Hyrcanie, les anciens Russes l'appelaient la mer des Khvalises; les Arabes la nommaient la mer de Khazars. Le trafic, au commencement du Moyen âge, était surtout exploité par les Khazares et les Bulgares. Au XVIe et au XVIIe siècle, elle fut visitée par les Anglais et les Hollandais; ses bords furent ravagés par les aventuriers cosaques. Ce fut Pierre le Grand qui, le premier, eut l'idée de l'ouvrir largement au commerce moscovite;  A la fin de l'époque impériale, on pouvait la regarder comme un lac russe. La Russie avait seule le droit d'entretenir une flotte de guerre sur la mer Caspienne; cette flotte avait son port d'attache à Krasnovodsk (aujourd'hui au Turkménistan). Après la disparition de l'Union soviétique, les eaux de la Mer Caspienne ont été partagées entre les cinq pays cités plus haut. La première carte qui donne une idée à peu près exacte de sa configuration date du XVIIIe siècle (1731).
Les côtes, surtout à l'Ouest, sont fortement découpées. Les principaux caps sont : à l'Est, le cap Tarta et le cap Tioup qui termine la presqu'île de Mangychlak; à l'Ouest, le cap Chakhov (Mys T'ulenij) qui termine la presqu'île d'Apcheron, le cap Kourinsk à l'embouchure de la Koura. Les principaux golfes sont , au Nord-Ouest,  la baie de Kizliar, dans laquelle débouche la Koura, au Nord-Est le golfe de Mertuy Koultouk (la baie morte) et celui de Koridak qui baignent la presqu'île Bouzatchi, le grand golfe de Kara-Bougaz-Gol, la baie de Krasnovodsk, au Sud la baie d'Astara, à l'Ouest celle de Bakou
-
Mer Caspienne : Péninsule d'Apcheron.
Mer Caspienne : Baie de Krasnovodsk.
La péninsule d'Apcheron. La ville de Bakou
est construite dans sa partie méridionale.
Au Nord : la baie de Krasnovodsk. 
Au sud : la longue île Ogourtchinski.

Les vents dominants sont ceux du Nord-Ouest et du Sud-Est. La mer Caspienne se divise en deux bassins, celui du Nord, peu salé, dont la profondeur ne dépasse pas 21 m et qui gèle souvent l'hiver; celui du Sud dont la profondeur atteint jusqu'à 896 m. Dans le bassin du Nord, certaines parties sont tellement peu profondes que les tempêtes mettent quelquefois à sec des espaces de 20 à 30 km². Les eaux de la Caspienne sont d'une salure très inégale; les parties les plus riches en sel sont les baies de l'Est, notamment le golfe de Karasou, le golfe de Kara-Bougaz. Ce dernier constitue un véritable marais salant. La proportion moyenne du sel est de 9 millièmes.

La Caspienne ne renferme pas d'îles importantes; on signalera seulement les îles T'ulenij (Toulienij), au Nord-Est, l'île Ogourtchinski au Sud de la baie de Krasnovodsk,  , ainsi que les quelques îles dispersées de l'archipel Bakinskij, au Sud de Bakou. Ces îles sont en général sablonneuses et doivent, pour la plupart, leur existence aux alluvions des rivières

Les principaux ports, en partant du Nord-Ouest, sont : sur la côte Russe, Astrakhan, Makhatchkal et Derbent; sur la côte de l'Azerbaïdjan, Soumgaït et Bakou; sur la côte iranienne, Astara, Bandar-e-Anzelî; sur la côte turkmène,  Krasnovodsk; sur la côte kazakhe, Chevtchenko et Guriev, sur l'Oural
-

Sud de la Mer Caspienne.
La côte iranienne de la Mer Caspienne.

La Caspienne est très poissonneuse (grands esturgeons, sterlets, saumons); la pêche alimente toute une population de pêcheurs, notamment aux environs d'Astrakhan. Cette ville fabrique du caviar renommé.On a compté dans les eaux de la Caspienne une cinquantaine d'espèces de poissons qu'on ne rencontre pas dans les autres mers. Les coquillages sont peu nombreux à cause de la faible salure des eaux. Il y a aussi des phoques. La Caspienne est la grande voie de communication entre la Russie, le Caucase, l'Iran et le Turkménistan. Plusieurs compagnies de navigation entretiennent un trafic régulier. (L. L.).
-

Carte de la Mer Caspienne.
Carte de la Mer Caspienne.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.