.
-

Louis III

Louis III (Moyen âge, Carolingiens) est un roi de France, né en 863 ou 864, mort à Saint-Denis le 5 août 882. Fils de Louis II le Bègue et d'Ansgarde, il succéda à son père à sa mort, le 10 avril 879, non sans contestation toutefois. En effet un parti puissant, à la tête duquel se trouvaient l'abbé Gozlin de Saint-Denis et le comte Conrad, qui ne reconnaissaient pas Louis et Carloman pour fils légitimes de Louis II, voulaient donner la couronne au roi Louis Ill de Germanie. 

Grâce au duc Boson, Louis et Carloman purent être couronnés par l'archevêque de Sens, Ansegise, dans l'abbaye de Ferrières en Gâtinais, au commencement de l'année 880. Des négociations s'engagèrent à Metz, par l'intermédiaire de Wautier, évêque d'Orléans, avec Louis de Germanie, qui consentit à se désister de ses prétentions au- frêne de France, moyennant l'abandon de la Lorraine. 

Après une entrevue avec Charles le Gros, les deux rois firent une expédition heureuse contre les Vikings de la Loire, puis, en mars 880, ils partagèrent la monarchie. Louis eut la partie de la France qui avait appartenu à Charles le Chauve (une portion occidentale de l'Austrasie) et la Neustrie. Ce partage fait, alliés à Louis de Germanie et à Charles le Gros, ils allèrent combattre Hugues, bâtard de Lothaire, qui revendiquait la Lorraine, puis Boson, qui s'était fait proclamer roi au concile de Mantaille. 

Ils s'emparèrent de Mâcon, mais l'assiégèrent vainement dans Vienne. Forcé de quitter le siège pour repousser les incursions des Vikings, Louis III tailla en pièces ceux de la Somme, à Saucourt (Ponthieu), au mois de juillet 881, puis se dirigea sur ceux de la Loire et réussit à les chasser du royaume. Malheureusement ce fut le terme de ses exploits; une maladie mystérieuse l'enleva dans l'abbaye de Saint-Denis où il s'était retiré. (GE).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2012. - Reproduction interdite.