.
-

Libye
Nom sous le régime de Kadhafi : Al Jumahiriyah 
al Arabiyah al Libiyah ash Shabiyah al Ishtirakiyah al Uzma

25 00 N, 17 00 E
La Libye est un Etat du Nord de l'Afrique, dont l'essentiel, désertique, appartient au Sahara. Riverain de la Mer Méditerranée, le pays est frontalier avec la Tunisie,  l'Algérie, le Niger, le Tchad, le Soudan et l'Egypte. D'une superficie de 1,76 million de km², la Libye compte 6,7 millions d'habitants (2012). La population est concentrée dans les villes côtières et dans certaines oasis du Sud.  La capitale est Tripoli (1 million d'habitants). Autres villes : Benghazi (650 000 hab.), Misratah (386 000), Tarhuna (211 000), Al Baïda (206 000), Al Khums (302 000), etc.
-
Libye : le port de Tripoli.
Le port de Tripoli. Source : The World factbook.

Administré encore en 2012 par un gouvernement de transition, le pays est divisé en 22 districts (shabiyat) :

Les districts de la Libye
Al Butnan
Al Jabal al Akhdar
Al Jabal al Gharbi
Al Jafarah
Al Jufrah
Al Kufrah
Al Marj
Al Marqab
Al Wahat
An Nuqat al Khams 
Az Zawiyah
Benghazi
Darnah
Ghat
Misratah
Murzuq (Mourzouq)
Nalut
Sabha
Surt
Tarabulus (Tripoli)
Wadi al Hayat
Wadi ash Shati

L'étroite plaine qui longe la Méditerranée se compose de la Tripolitaine, du rivage de la Grande Syrte et de la Cyrénaïque que domine, le long de la côte le plateau de Barka. Au Sud de la Tripolitaine et du golfe de la grande Syrte, on trouve des plateaux s'abaissant ensuite vers le plateau saharien à l'ouest (la Hamada el-Omra, un désert rocheux, puis le Fezzan, principalement un désert de sable) et le Désert de Libye à l'Est. Au Sud de la Cyrénaïque, on rencontre un désert de sable (partie septentrionale du Désert de Libye) et un désert pierreux (Zerir) avec les oasis d'Aoudjilla et de Koufra. Au Sud du Pays, le long de la frontière avec le Tchad, on rencontre les contreforts du Tibesti et aussi le point culminant de la Libye, le Bikku Bitti, haut de 2267 m.

-
Carte de la Libye.
Carte de la Libye. Source : The World Factbook.

L'économie libyenne dépend principalement des revenus des hydrocarbures, 
dont la découverte et le début de l'exploitation remontent à 1961, et qui contribuent à environ 95% des recettes d'exportation, 65% du PIB, et 80% des revenus du gouvernement. Des revenus substantiels du secteur de l'énergie couplée avec une petite population procurent à la Libye un des plus hauts PIB par habitant en Afrique, mais peu de ce revenu a profité jusqu'ici à la mojorité de la population. 

La Libye, depuis le début des années 2000 a fait des progrès sur les réformes économiques dans le cadre d'une campagne plus large pour réintégrer le pays dans le giron international. Cet effort s'est accélérée après que les sanctions de l'ONU aient été levées en septembre 2003 et après que la Libye ait annoncé en décembre 2003 l'abandon de son programme d'armes de  destruction massive. Le processus de levée des sanctions unilatérales américaines a commencé au printemps de 2004; toutes les sanctions ont été levés en juin 2006, ce qui a aidé la Libye à attirer davantage d'investissements étrangers directs, en particulier dans le secteur de l'énergie. 
-

Libye : irrigation près de Suluq (réservoirs de la Grande rivière artificielle).
L'irrigation par la Grande rivière artificielle. - Dans les années 1950, l'exploration pétrolière a révélé que la Libye dispose également d'énormes nappes aquifères sous ses sables brûlants. La comparaison des coûts d'exploitation de cette eau fossile avec les coûts engendrés par le transport de l'eau à partir de l'Europe ou par le dessalement de l'eau salée, a montré que cette exploitation était l'option la plus rentable. Cette image satellite en fausses couleurs montre une partie du projet de la , connu sous le nom de Grand Omar Mukhtar (ou Grande rivière artificielle ou Great Manmade River), près de la ville de Soulouk (Suluq). Les Libyens ont l'intention de faire du Grand Omar Mukhtar le plus grand réservoir artificiel du pays. L'eau de ce réservoir apparaît deux fois sur cette image, en haut à droite et en bas. Dans les deux cas, l'eau apparaît en bleu foncé.  La végétation (champs cultivés et irrigués). Source : NASA.

Les secteurs des services et de la construction, qui représentent environ 20% du PIB, se sont développés à partir de la secconde moitié des années 2000 et pourraient contribuer à l'avenir à une part plus importante du PIB. Les conditions climatiques et des sols pauvres limitent sévèrement la production agricole, et la Libye importe environ 75% de sa nourriture.La principale source d'eau agricole en Libye reste le Projet de Grand fleuve Artificiel, mais d'importantes ressources seront nécessaires dans le dessalement pour répondre aux demandes croissantes d'eau.

Cartes de la Libye.

Topographie de la Libye.
Topographie
Population de la Libye.
Densité de la population
Ethnographie de la Libye.
Ethnographie
Economie de la Libye.
Activités économiques
Carte des environs de Tripoli (Libye).
Les environs de Tripoli
Carte des environs de Benghazi (Libye).
Les environs de Benghazi
Cliquer sur les miniatures pour afficher les cartes.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2012. - Reproduction interdite.