.
-

La Terre > Les parties de la Terre > les lacs

Lac Supérieur

Le lac Supérieur est le plus grand lac d'eau douce de l'Amérique du Nord, le plus occidental des cinq grands lacs du bassin du Saint-Laurent, entre les Etats-Unis et le Canada. Vaste de 82 700 km², long de 625 km d'Ouest en Est, large de 260 km du Nord au Sud; son altitude est de 180 m, sa profondeur maxima de 307 m, sa profondeur moyenne de 145 m. 

Il est creusé dans les roches primitives à l'Est et au Nord-Est, siluriennes au Nord-Est et au Sud. Ses eaux sont très pures, son niveau constant. Il est alimenté par un bassin de 187.000 km² d'où lui parviennent de toutes les directions de nombreux tributaires; aucun n'a grande importance; on peut citer le Saint-Louis à l'angle occidental, le Kaministiqui et le Nipigon, au Nord. Le littoral américain comprend l'Ouest du lac au Sud de la rivière Pigeon (Etat du Minnesota) et le Sud (Etats du Wisconsin et du Michigan) jusqu'à la rivière Sainte-Marie par laquelle les eaux du lac Supérieur se déversent dans le lac Huron; au fond du lac où débouche la rivière Saint-Louis est la ville de Duluth, et en face, celle de Superior City; puis l'archipel des îles des Apôtres au nombre d'une quinzaine, derrière lequel est la baie de Chagwamegon où débouche la rivière Montréal, limite de l'Etat de Michigan. Celui-ci comprend la grande presqu'île comprise entre les lacs Supérieur et Huron et projette dans le lac Supérieur la longue presqu'île de Keweenaw (130 km de long), avec les roches cuprifères du Mineral Range; à l'Est de cette presqu'île est la baie Keweenaw, puis la baie Huron, celle de Marquette, principal port de la région, les hautes falaises des Roches peintes (Pictured Rocks), auxquelles succède une côte sablonneuse jusqu'à White Fish Point, derrière lequel s'ouvre la baie de Tequamenon, extrémité orientale du lac. 

Le littoral canadien est très échancré et déchiqueté dans la partie occidentale où l'on trouve la baie du Tonnerre (52 km de long sur 23 de large), fermée par le cap Tonnerre (410 m) et l'île de la Pie, la baie Noire (50 km de long sur 15 de large) fermée par le roc Porphyre, la baie Nipigon, profonde et sûre, derrière des basaltes de l'île Saint-Ignace (440 m); au fond de celle-ci débouche le Nipigon, émissaire d'un lac de 7500 km²; à l'Est, le havre de Michipicoten. 

Outre une foule d'îles côtières, le lac Supérieur comprend trois îles du large : l'Isle royale en face de la rivière Pigeon, mais attribuée aux Etats-Unis; longue de 72 km, large de 14, elle est formée de murailles doléritiques de 180 m d'altitude maxima, rongées à la base par les vagues; l'île Michipicoten (27 km sur 8, altitude 210 m), formée de grès vert, est canadienne comme sa voisine, l'île du Caribou, riche en cuivre.

Le lac Supérieur est une petite mer d'eau douce, agitée par le vent du Nord qui y soulève des vagues énormes et de redoutables tempêtes. La navigation est souvent gênée par d'épais brouillards et suspendue de décembre à avril par les glaces. Deux canaux, canadien et américain, tournant le Saut Sainte-Marie, assurent le passage des navires vers les lacs inférieurs Huron et Michigan. (A.-M. B.). 



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.