.
-

L'Indochine
La péninsule Indochinoise

12 N, 102 E
La péninsule Indochinoise ou Indochine, autrefois appelée aussi Inde trans-gangétique , 2,2 millions de km², est la plus orientale des trois grandes presqu'îles méridionales de l'Asie dont elle forme l'angle Sud-Est. Elle est bornée au Nord par la Chine, au Nord-Ouest par le Tibet (Chine) et par l'Inde, à l'Ouest par le Bangladesh et le golfe du Bengale, au Sud et à l'Est par le détroit de Malacca et la mer de Chine.
-

Sur les bords de la rivière des Parfums, près de Hué (Vietnam).

Côtes

L'Indochine présente la forme d'un ovale immense incliné du Nord-Ouest au Sud-Est et se prolongeant très loin au Sud par un long et étroit appendice : la péninsule Malaise ou presqu'île de Malacca, réunie à la péninsule transgangétique par l'isthme de Krâ. Elle est enveloppée à l'Ouest par l'océan Indien, qui y forme le golfe de Martaban ou de Pégou; à l'Est par la mer de Chine, qui s'enfonce entre la presqu'île de Malacca et le Cambodge pour former le golfe de Thaïlande, et, au Nord-Est, entre l'île de Hainan et le Tonkin (Nord du Vietnam) pour former le golfe du Tonkin. Le détroit de Malacca, entre la presqu'île du même nom et l'île de Sumatra, et celui de Singapour, font communiquer l'océan Indien avec la mer de Chine Méridionale. 

Sur les côtes de l'Indochine, qui sont très échancrées, on trouve : à l'Ouest, le cap Negrais, qui marque l'extrémité Sud-Ouest de la Birmanie; à l'Est, sur la mer de Chine, le cap Balangan (Mui Ba Lang An) et le cap Padaran; le cap Saint-Jacques, au Sud de l'Annam (Sud du Vietnam); la pointe de Camau (Mui Ca Mau), qui marque l'entrée du golfe de Thaïlande, au Sud de la Cochinchine; enfin le cap Romania, au Sud-Sud-Est de la presqu'île de Malacca. 

Les îles principales sont : dans l'océan Indien, l'archipel du Mergi et, à l'Ouest, au large les îles Andaman; au Sud de celles-ci, les îles Nicobar, et près de la côte de la presqu'île de Malacca, l'île de Salanga; dans le détroit de Malacca, l'île Pinang et celle de Singapour; dans le golfe du Tonkin, les îles des Pirates, labyrinthe d'îlots et de récifs; Poulo-Condore, au Sud du cap Saint-Jacques, enfin l'île Tantalam, sur la côte Est de la presqu'île de Malacca, à l'entrée du golfe de Thaïlande et vis-à-vis du cap Mui Ca Mau.
-

Baie d'Along.
La baie d'Along, près de Haï Phong, dans le golfe du Tonkin. Photos : © Angel Latorre, 2008.

Aspect. Orographie. Hydrographie

Au Nord, l'Indochine forme une haute terre couverte de forêts épaisses ou de jungles et sillonnée par cinq grandes chaînes de montagnes qui, se détachant du massif du Tibet oriental et du Yunnan, encaissent quatre longues vallées parallèles dirigées du Nord au Sud. La partie méridionale est montueuse et couverte de jungles; le Tonkin et l'Annam se composent de terrasses fertiles; la Cochinchine, le Cambodge, la vallée inférieure du Ménam et le Pégou (Sud de la Birmanie) sont formés par de riches plaines d'alluvions, basses, marécageuses et fertiles. Le Laos, enclavé, est un pays montueux, boisé et peu fertile.

La première et la plus occidentale des cinq chaînes de montagnes de la péninsule Indochinoise, appelée Arakan Yoma (Epine du dos d'Arakan), sépare la côte d'Arakan de la Birmanie, traverse le Pégou occidental et se termine au cap Negrais; elle est formée de calcaire et de grès de l'époque crétacée et des âges tertiaires auxquels viennent s'ajouter quelques roches éruptives. On y trouve des volcans de boue. La seconde chaîne traverse la Birmanie; la troisième descend du Yunnan et se prolonge à travers le Laos, la Thaïlande et la Malaisie continentale jusqu'à l'extrémité de la presqu'île de Malacca dans laquelle elle forme des arêtes parallèles composées de roches granitiques et de grès, courant du Nord au Sud en chaînons interrompus par des brèches. La quatrième chaîne traverse aussi le Laos et la Thaïlande et finit dans les plaines du Cambodge; la cinquième enfin, au Vietnam (Tonkin et Annam), est haute, boisée, très large et offre un parallélisme remarquable entre la direction des crêtes et celle des côtes; elle s'abaisse sur la mer de Chine par ces terrasses successives.
-

Carte de l'Indochine.
Carte de l'Indochine.

Les grandes vallées déterminées par les chaînes de montagnes que nous venons d'énumérer sont arrosées par des cours d'eau considérables; ce sont : l'Irraouaddi, qui parcourt la Birmanie, passe près de Mandalay, et, avant d'arriver à l'océan Indien, se partage en plusieurs bras qui forment un vaste delta; le Salouen, qui traverse aussi la Birmanie et se déverse dans le golfe de Martaban; le Ténasserim, qui arrose le territoire du même nom (Sud de la Birmanie); le Ménam (Mae nam Yom) ou « Mère des Eaux » la grande artère de la Thaïlande, qui passe à Bangkok et se jette dans le golfe de Thaïlande; l'immense Mékong (Mère fleuve) au Cambodge, qui descend des hauts plateaux du Tibet oriental, forme des rapides et des sauts, entre autres les cataractes de Khong, et, avant d'apporter ses eaux à la mer de Chine, se divise en plusieurs bras qui constituent au Vietnam un delta très étendu. Le principal affluent du Mékong est le Mésap, au Cambodge; il sort du lac Tonlé-sap et passe à Oudong. Il y a en outre le Dong-naï, qui traverse la Cochinchine, et le Song-Koï ou Fleuve Rouge, l'artère fluviale du Tonkin, qui vient du Yunnan et se déverse dans le golfe du Tonkin. Un lac, le Tonlé-sap, au Cambodge, est tour à tour déversoir et réservoir du Mékong.
-

Le lac Tonlé Sap, au Cambodge. - Il s'agit d'un énorme lac d'eau douce. Pendant la saison sèche; de novembre à mai, le lac est assez peu profond - environ un mètre de profondeur seulement. Au cours de la saison de la mousson, les eaux de la crue du Mékong viennent en augmenter la profondeur,  qui atteint alors environ neuf mètres. Cette pulsation annuelle sur une vaste plaine d'inondation apporte dans les sédiments des nutriments permettant une riche diversité aquatique. Tonle Sap est l'un des pêcheries continentales les plus productives au monde.

Ressources minérales

La péninsule Indochinoise renferme de puissants gisements minéraux : fer, plomb, cuivre, étain, argent; des pierres précieuses (saphir et rubis) dans les montagnes de la Birmanie, ainsi que des carrières de jade; on trouve des gîtes de cuivre, d'étain, d'antimoine, de minerai de fer en Thaïlande; de riches gisements de fer, d'étain, de cuivre, d'or et d'argent dans la chaîne faîtière qui sépare le bassin du Mékong de celui du Song-Koï, et, au voisinage du delta que celui-ci forme dans le Tonkin, un vaste bassin houiller. Les montagnes de la presqu'île de Malacca renferment des pépites d'or et surtout de l'étain; du pétrole est présent à la base orientale de l'Arakan Yoma.

Climat

Le climat de l'Indochine est celui de la zone tropicale : l'alternance des moussons y divise l'année en deux saisons : la saison des pluies et des orages de mai à septembre, la saison sèche de septembre à mars; c'est dans les mois de mars et d'avril que la température est la plus élevée. A Bangkok, le thermomètre oscille entre + 27 °C et + 30 °C; en hiver, il descend exceptionnellement à 12 °C pendant la nuit. Le Tonkin est plus froid.

Végétation, agriculture

Parmi les productions végétales de l'Indochine, nous citerons : le riz, importante ressource de la Birmanie, notamment ; le sorgho ou millet indien; le blé en petite quantité; le maïs, la patate, l'igname, le sagou, l'arachide ou pistache de terre, les concombres et les melons; les arbres fruitiers : aréquiers, jaquiers, manguiers, orangers et bananiers; le tabac, l'arbuste à thé; le bambou; le poivre, la muscade, la cannelle, la canne à sucre, le palmier à sucre; le bétel, le sésame, le coton, etc. On rencontre dans les forêts le teck, l'acacia, l'arbre à vernis, l'arbre à huile, le bois de santal, le bois de fer; le bois d'aigle, employé comme parfum dans les temples.
-
Laos : le temple de Wat Xieng Thong, à Louangphrabang.
Wat Xieng Thong, l'un des plus vieux temples de l'ancienne capitale du Laos, Louangphrabang.

Faune

La plupart des espèces animales de l'lnde se rencontrent aussi en Indochine : l'éléphant; l'éléphant blanc, qui est rare et pour lequel les Birmans et les Thaïlandais ont un grand respect; le rhinocéros, le tigre, le léopard, l'ours, le loup, le buffle sauvage, des singes, des cerfs, des daims, des chevreuils, des sangliers. En Birmanie, le rat est un fléau périodique. On trouve encore : les perroquets, l'argus, les hirondelles salanganes, dont les nids sont utilisés dans la cuisine, le crocodile, la tortue et le boa. Le monde des insectes est représenté par d'innombrables espèces; les fleuves, les rivières, les eaux des golfes sont très peuplés et le poisson entre pour une grande part dans l'alimentation.

Les animaux domestiques sont représentés par l'éléphant, l'animal de trait par excellence; les chevaux, petits et peu nombreux: le boeuf bossu, employé comme bête de trait; des moutons, en Birmanie. Au Vietnam et au Cambodge, les animaux de basse-cour : poules, oies et canards se rencontrent en grand nombre; en outre, à la campagne, chaque maison engraisse des cochons. (DMC).
-

Thaïlande : Embarcations sur l'un des canaux de Bangkok.
Embarcations sur l'un des canaux de Bangkok, en Thaïlande. Photos : The World Factbook.

Cartes des pays de la péninsule Indochinoise

Topographie de la Birmanie.
Birmanie
Topographie de la Thaïlande.
Thaïlande
Topographie de la Malaisie.
Malaisie
Topographie du Laos.
Laos
Topographie du Cambodge.
Cambodge
Topographie du Vietnam.
Vietnam
Cliquer sur les miniatures pour afficher les cartes.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.