.
-

Îles Vierges britanniques
British Virgin Islands

18 30 N, 64 30 W
Les îles Vierges sont un groupe d'îles des Antilles qui se divisent politiquement en deux territoires : les Iles Vierges américaines, au Sud-Ouest, et les Iles Vierges Britanniques, au Nord-Est, qui sont un territoire d'outre-mer du Royaume-Uni
L'histoire des îles Vierges. - D'abord habitées par Arawak et plus tard par indiens Caraïbes, les Îles Vierges ont été occupées par les Néerlandais en 1648 et puis annexées par l'Angleterre en 1672 (à l'exception des îles situées au Sud-Est de l'Archipel, passées au main du Danemark, puis des États-Unis (Iles Vierges américaines). Les îles Vierges britanniques firent partie de la colonie britannique des Îles sous le vent (Leeward Islands) de 1872-1960; on leur a accordé l'autonomie en 1967.
Toutes ces îles constituent un archipel qui joint les Petites Antilles du Sud-Est aux Grandes Antilles à l'Ouest; elles se rattachent par les fonds marins à Porto-Rico, tandis que l'île de Sainte-Croix (Iles Vierges américaines) est séparée par de grands fonds des Petites Antilles : ainsi elles appartiennent plutôt à l'alignement des Grandes Antilles qu'au croissant des Petites Antilles. Cette traînée d'îles doit son nom à Christophe Colomb (allusion à la procession des onze mille Vierges); elles s'étendent sur 88 kilomètres; les principales sont Saint-Thomas et Saint-Jean, puis Tortola, Virgen Gorda et Anegada (au Royaume-Uni). Tortola, la plus grande des îles, a pour chef-lieu Road Town, sur une crique de l'avenue marine, dite Rue des Vierges.
-
Carte des îles Vierges britanniques.
Carte des îles Vierges britanniques
Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

L'économie des Iles Vierges Britanniques, une des plus stable et prospère dans les Caraïbes, dépend fortement du tourisme, qui représente 45% environ du revenu national. A peu près 350 000 touristes, originaires principalement des États-Unis, ont visité les îles en 1998. Le tourisme a cependant souffert en 2002 en raison du fléchissement de l'économie américaine et de la situation internationale, après les attentats du 11 septembre 2001.

Depuis le milieu des années 1980, le gouvernement a commencé à proposer des immatriculations "offshore" aux compagnies souhaitant s'installer dans les îles, et les honoraires générés par ces enregistrements produisent maintenant des revenus substantiels. Approximativement 400 000 compagnies  bénéficiaient d'un statut offshore dans les îles en 2000. 

L'élevage du bétail est l'activité agricole la plus importante; les sols pauvres limitent la capacité des îles de répondre à des exigences domestiques en nourriture. En raison des liens traditionnellement étroits avec les Îles Vierges américaines, les Îles Vierges britanniques utilisent le dollar US en tant que sa devise depuis 1959.

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.