.
-

Îles Marshall
Republic of the Marshall Islands

9 00 N, 168 00 E
Les îles Marshall sont un archipel d'Océanie, à l'Est des îles Carolines, au Nord-Ouest des îles Gilbert (extrémité occidentale du Kiribati), au groupe desquelles on l'a longtemps réuni. On le divise en deux groupes : Ratak à l'Est, Ralik à l'Ouest, le premier comprenant 18 îles (278 km²), le second 15 îles (158 km²). La population de l'archipel était évaluée, en 1860, par le missionnaire Gulick, à 40460 habitats; on l'estimait en 1896 à15000 habitants (dont une centaine d'Européens) et elle était en 2006 de 60400 habitants. 

Les principales îles sont Jaluit, Kawen, Majuro (où se trouve  la capitale, du même nom), Ebeye (la plus peuplée après Majuro), Aour, Mulgrave, Ebon, Wotje, etc. Toutes ces îles sont basses, petites, couvertes de végétation et entourées de récifs les unissant les unes aux autres. Il y a des ouragans redoutables en septembre et octobre. Le cocotier forme de grandes forêts. La faune est pauvre; le seul mammifère est le rat; les moustiques sont innombrables. 

L'histoire des îles Marshall. - L'histoire de la découverte des îles Marshall est assez obscure. Des navigateurs espagnols les aperçurent à la fin du XVIe siècle. Wallis, en 1767, toucha aux îles Rongelab et Rongerik; en 1778, Marshall, qui avait Gilbert pour second, revenant de Port-Jackson en Chine, reconnut les îles qui reçurent plus tard le nom de Gilbert, puis le groupe de Tatak. En 1792, Bond; en 1797, Denne découvrirent le groupe de Ralik. D'autres navigateurs reconnurent encore plusieurs îles de cet archipel. Mais l'honneur d'en avoir fait la description exacte et complète revient au marin russe Kotzebue (mai 1816, janvier et octobre 1817, octobre 1825); c'est lui qui sépara les Marshall des Gilbert et divisa l'archipel entre les deux groupes de Ralik et de Ratak. En 1824, Duperrey a découvert un nouvel atoll dans la chaîne des Ralik. En 1885, le capitaine Roetger, commandant le Nautilus, de la marine allemande, a visité la plus grande partie de l'archipel. 

A partir l'établissement du protectorat allemand, les îles Marshall ont été parfaitement connues. Les négociants allemands étaient établis avant 1870 dans l'archipel Marshall, où ils faisaient le commerce du coprah. En 1878, le commandant Werner recommandait d'y établir un dépôt de charbon. En octobre 1885, le commandant Roetger, du Nautilus, proclama l'annexion de cet archipel aux possessions allemandes. Un commissaire impérial fut installé à Jaluit. En 1887 fut fondé la Compagnie de Jaluit, au capital de 1 200 000 marks, divisé en actions de 5000 marks; elle a acquis les factoreries de la Deutsche handels und plantagen Gesellschaft der Südsee-Inseln (Compagnie allemande de commerce et de plantation des Iles des mers du Sud) et celles de la maison Rebertson-Hernsheim; elle avait ainsi douze stations aux Marshall : elle en avait quatorze aux Carolines et sept sur les îles Kingsmill. Son agent fixa sa résidence à Jaluit. En 1889, la Compagnie a passé avec l'État un arrangement en vertu duquel elle lui remboursa les frais d'administration. Elle a étendu ensuite le nombre de ses factoreries, et, à partir de 1890, elle payait un dividende. Sous l'administration allemande, l'archipel, paraît-il, prospéra. Le port de Jaluit reçut (en 1894) 75 bâtiments (8793 tonnes). 
-

Carte des îles Marshall.
Carte des îles Marshall. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

Quelques difficultés provinrent de la situation pécuniaire pénible faite aux chefs par les marchands qui leur avaient fait des avances ou des prêts; l'administration prit des mesures pour empêcher les abus : elle interdit la vente à crédit. Un impôt fut établi, payable en nature : les chefs en conservaient une partie à titre d'appointements. L'archipel a produit, en 1894, 2000 tonnes de coprah. En 1888, Nauru, qui est isolée de l'archipel des Marshall, fut placée sous le protectorat allemand. Le Japon occupa les îles Marshall en 1914 les a administrées ensuite sous mandat de la SDN. A la suite de la Guerre du Pacifique (Seconde guerre mondiale), les îles sont passées sous la tutelle des États-Unis, dont l'administration correspondait cette fois  à un mandat de l'ONU. Au cours de cette période, les atolls de Bikini et d'Enewatak ont servi, de 1947 à 1962, de sites pour les essais nucléaires; celui de Kwajalein, qui avait été un champ de bataille pendant la Seconde guerre mondiale, a été converti en base de lancements et de tests de missiles.

Après presque quatre décennies d'aministration américaine, les Îles Marshall ont obtenu leur indépendance en 1986, tout en conservant un contrat d'association libre avec les États-Unis. Les Îles Marshall, qui maintiennent leurs demandes de dédomagements pour les essais nucléaires qui ont eu lieu sur leur territoire, et qui revendiquent l'île Wake, toujours possession américaine, n'en continuent pas moins d'accueillir le site américain d'essais de missiles Reagan dans l'atoll de Kwajalein (USAKA), une installation militaire essentielle dans le système de défense des États-Unis (L. Del.).

L'aide gouvernementale des États-Unis est le soutien principal de l'économie des îles Marshall. La production agricole, principalement de subsistance, est concentrée dans de petites fermes; les récoltes commerciales les plus importantes sont les noix de coco et les fruits de l'arbre à pain. L'industrie de petite taille est limitée à l'artisanat, au traitement du thon traitant et du coprah. L'industrie du tourisme est maintenant une petite source des devises étrangères  et emploie moins de 10% de la main-d'oeuvre, mais elle demeure le meilleur espoir pour l'amélioration, dans le futur, du revenu de ces îles, qui ont peu de ressources naturelles. Les importations dépassent de loin des exportations.
-
Les Îles Marshall
Atolls et îles de la Chaîne Ratak ( = du Soleil levant) Bokak, Bikar, Utirik Atoll, Taka , I. Mejit, Ailuk, I. Jemo,  Likiep , Wotje, Erikub, Maloelap, Aur, Majuro, Amo,  Mili , Knox.
Atolls et îles de la Chaîne Ralik
( = du Soleil couchant)
Ujelang, Bikini, Rongdrik, Rongelap, Ailinginae, Wotho, Ujae, Lae, Kwajalein, I. Lib, Namu, I. Jabat, Ainglaplap, Jaluit, I. Kili, Namorik, Ebon.
Autres îles jelang, Taongi, EnIwetok.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.