.
-

Dominique
Commonwealth of Dominica

15 25 N, 61 20 W
La Dominique est une île du groupe des Petites Antilles, indépendante depuis 1978. Elle est située entre la Guadeloupe et la Martinique. D'une superficie d'environ 754 km², elle a 48 km longueur sur 25 de large. Les deux extrémités sont le cap Melville et le cap Cachacrou. Elle forme un unique massif montagneux dont les points culminants, le Morne Diablotin et le Morne des Trois Pitons, ont 1447 et 1425 . Sur le pourtour, de nombreux cours d'eau descendent à la mer.  Le meilleur port de la Dominique est la capitale, Le Roseau (autrefois Charlottetown); près de 15 000 habitants. La Dominique, renferme au total 69 000 habitants. 3000 Indiens caraïbes y vivent encore. C'est la dernière des îles des Petites Antilles a abriter une population d'origine précolombienne. 
-
Paysage de l'île de la Dominique.
La côte sud de la Dominique. L'île possède des montagnes couvertes de luxuriantes forêts 
tropicales, où l'on rencontre de nombreuses plantes rares, des animaux et des espèces d'oiseaux,
pami lesquels le Perroquet Sisserou, figuré sur le drapeau du pays. Source : The World Factbook.
L'histoire de la Dominique. - A cause de la farouche résistance opposée par ses premiers habitants caraïbes, la Dominique, découverte par Christophe Colomb en 1493, a été la dernière île des Antilles a avoir été colonisée par les Européens. Elle a appartenu a la France à partir de 1623, puis a été cédée au Royaume-Uni en 1763, qui en a fait une colonie en 1805; administrativement, elle relevait alors du gouverneur d'Antigua, mais elle possédait un gouvernement particulier élu parmi ses habitants.

La Dominique a obtenu une autonomie administrative en 1960, et son indépendance en novembre 1978. L'île a connu aussitôt une période de troubles (tentatives d'invasions par des mercenaires, coups d'État manqués). En 1980, les élections portèrent Mary Eugenia Charles du Parti de la Liberté de la Dominique, à la tête du gouvernement. Ce fut la première femme à accéder aux fonctions de premier ministre dans la région des Caraïbes. 

En poste pendant quinze ans, période pendant laquelle elle soutint militairement l'intervention des États-Unis à la Grenade, Mary Eugenia Charles a cédé la place en janvier 2000 à Rosie Douglas, leader du Parti travailliste. Celle-ci meurt au mois d'octobre suivant et est remplacée par Pierre Charles. Celui-ci meurt à son tour en 2004, et Roosevelt Skerrit (confirmé dans ses fonctions par les élections de mai 2005) lui succède.

Carte de la Dominique.
Carte de la Dominique. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

Très vulnérable aux conditions climatiques (plusieurs ouragans dévastateurs au cours des dernières années), l'économie de la Dominique dépend principalement de  l'agriculture. On y cultive en particulier le café, le coton, la canne à sucre, le cacao et le tabac, mais surtout la banane. Le secteur touristique s'est renforcé depuis que le pays a promu la Dominique comme une destination de "l'écotourisme". Le développement de ce pan d'activité reste cependant difficile du fait du manque de plages, de l'absence d'un aéroport international, et peut-être aussi des contradictions de la politique de développement du gouvernement. 

En réponse aux demandes du FMI (Fonds monétaire international), le gouvernement de la Dominique a entamé en 2003 une grande restructuration de son économie en crise, notamment par la suppression du contrôle des prix, la privatisation de la compagnie bananière qui appartenait à l'État et l'augmentation des taxes. Un système financier offshore est également au programme du gouvernement, ainsi que la construction d'une raffinerie de pétrole, dans la parie orientale de l'île.

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.