.
-

Hongrie
Magyar Koztarsasag

47 00 N, 20 00 E
La  Hongrie est un Etat du centre de l'Europe, d'une superficie de 93 000 km² et peuplé de 9,9 millions d'habitants. Le pays exclusivement continental, comme ses  voisines l'Autriche et la République Tchèque, la Slovaquie et la Serbie; il est également frontalier avec la Croatie, la Roumanie,  la Slovénie et l'Ukraine. Aucune frontière naturelle, sauf le Danube, sur une partie de son cous dans la plaine de Haute-Hongrie ne la sépare de ces voisins. République, membre de l'Union Européenne depuis 2004, la Hongrie est une démocratie parlementaire divisée administrativement en 19 provinces (megyek; singulier : megye); 25 circonscriptions urbaines (megyei varos) et une ville capitale (fovaros), Budapest. Outre Budapest, les grandes villes sont : Pecs, Miskolc, Debrecen, Szeged.

Les divisions administratives de la Hongrie

Provinces

Bacs-Kiskun
Baranya
Bekes
Borsod-Abauj-Zemplen
Csongrad
Fejer
Gyor-Moson-Sopron
Hajdu-Bihar
Heves
Jasz-Nagykun-Szolnok
Komarom-Esztergom
Nograd
Pest
Somogy

Szabolcs-Szatmar-Bereg
Tolna
Vas
Veszprem
Zala

Circonscriptions urbaines

Bekescsaba
Debrecen
Dunaujvaros
Eger
Erd
Gyor
Hodmezovasarhely

Kaposvar
Kecskemet
Miskolc
Nagykanizsa
Nyiregyhaza
Pecs
Salgotarjan
Sopron
Szeged
Szekesfehervar
Szekszard
Szolnok
Szombathely
Tatabanya
Veszprem
Zalaegerszeg

L'unité géographique de la Hongrie est très grande. Elle s'étend sur une seule région : la plaine hongroise, ancien bassin lacustre, lui-même reste d'une mer miocène, qui s'est vidée lorsque le Danube a pu briser la barrière des Carpates et creuser le défilé des Portes de Fer.
-

Budapest et le Danube.
Budapest et le Danube.

Une ligne montagneuse, dirigée du Nord-Est au Sud-Ouest, coupe la plaine hongroise. C'est le massif de Matra prolongé par la forêt de Bakony. Au Nord-Ouest s'étend la Haute-Hongrie. Au Sud-Est, la Basse-Hongrie (Alfœld) représente le fond de la dépression lacustre. Là se sont accumulées, comme en Chine et en Alsace, d'épaisses couches de loess. Le paysage s'étend monotone à perte de vue. C'est la puszta, morne plaine très légèrement bosselée, coupée de rares bouquets d'arbres. Le long de la forêt de Bakony se creuse le lac Balaton, vaste nappe d'eau en voie d'assèchement.
-

Carte de la Hongrie.
Carte de la Hongrie. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

Le Danube traverse la Hongrie juste en son milieu. Après avoir tracé la frontière de la Slovaquie et reçu le Raab (grande rivière de la Hongrie occidentale) sur sa droite, il fait, à Vacz un coude à angle droit et descend du Nord au Sud, arrosant Budapest et Mohacs. Comme  le Rhin dans la plaine d'Alsace, il coule lentement, entre des rives basses, dessine des méandres, détache à droite et à gauche de faux bras, enserrant de longues îles marécageuses couvertes de roseaux, de saules et de peupliers.

Son grand affluent hongrois (la Tisza, 1360 km) coule parallèlement au fleuve principal et traverse comme lui, mais avec plus de coudes et de sinuosités, la plaine hongroise. Elle y entre au débouché des Carpates, coule d'abord vers l'Ouest puis, par Tokay, où elle fait un coude, se dirige vers le Sud, dessinant de capricieux méandres (qui doublent presque la longueur de son cours; n'arrosant que très peu de villes (Szegedin et Zanta), celles-ci s'éloignant d'une rivière capricieuse et sujette à de fréquentes et redoutables crues. Elle reçoit de grands affluents. Mais les deux principaux, le Körös et la Maros,ont presque tout leur cours en Roumanie.

Le régime du Danube hongrois est régulier. Alimenté par la fonte des neiges au printemps et par les pluies d'hiver. La période des hautes eaux est de mars à juin; la période des basses eaux d'août à novembre.

Entre le Danube et la Tisza, s'étend la Mésopotamie hongroise, partie la plus basse de l'Alfoeld. C'est là la vraie puszta, aux immenses horizons mélancoliques. C'est presque un désert où le sable qui recouvre la plus grande partie du sol (sauf dans les vallées, remplies par les alluvions) s'accumule en dunes séparées par des mares saumâtres, où les rivières circulent paresseuses. Mais, à une faible profondeur dans le sol, se trouve la nappe aquifère. Cette abondance de l'eau permet de défricher cette région où la mer d'herbes a été  remplacée, peu à peu, par les territoires de culture. D'ailleurs, en même temps qu'elle était défrichée pour faciliter la mise en culture, la plaine hongroise a été en partie boisée. Le long des canaux on a planté des rideaux d'acacias, dans le Sud, les dunes ont été fixées grâce à la même essence. Peu à peu s'atténue le caractère de steppe quasi désertique. Le pays s'est humanisé. 

Mais le climat, lui, n'a pas changé. La position de la Hongrie au centre de l'Europe, son isolement de la mer le déterminent. Aussi, le climat de la plaine hongroise est-il continental (moyennes de Budapest : janvier - 2°C, juillet + 21°C). Les pluies sont faibles (moyenne 50 cm) et tombent l'été.
-

Hongrie : Eger.
Les remparts de la citadelle d'Eger, en Hongrie. Images : The World Factbook. 
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2009. - Reproduction interdite.