.
-

Les Herschel

Herschel- (William); astronome, né le 15 novembre à Hanovre, 1738, mort le 25 août 1822 en Angleterre. Il était fils d'un habile musicien. Il exerça lui-même quelque temps la profession de son père, vint en 1759 se fixer en Angleterre, où pendant quelques années, il vécut péniblement du produit de ses leçons. Conduit par l'étude de la musique à celle des mathématiques et de là à l'astronomie. 

Trop pauvre pour acheter des télescopes, il se mit à en fabriquer lui-même (1774). Avec leur secours il fit les observations les plus importantes; il découvrit une nouvelle planète, Uranus (13 mars 1781), puis les principaux satellites de cette planète (1787), et deux nouveaux satellites de Saturne (1789); il reconnut que le système solaire n'est pas fixe et qu'il se porte tout entier vers la constellation d'Hercule; il, fit une étude particulière des nébuleuses, aperçut dans les masses blanches qui les forment un nombre prodigieux de petites étoiles, reconnut parmi celles-ci des étoiles centrales, autour desquelles les autres exécutent une révolution régulière, et ouvrit ainsi une voie nouvelle aux observations.

Le roi George III lui accorda une protection toute particulière, lui fit une pension.. La Royal Society de Londres s'empressa de l'admettre dans son sein; l'Institut de France le nomma son associé. Herschel eut pour auxiliaires dans la construction de ses télescopes et dans ses observations son frère Alexandre et sa sœur Caroline. Il a laissé une foule de mémoires, insérés dans les Transactions philosophiques de la Société royale, et qui ont rapport, les uns à l'optique et à la construction des instruments; les autres au système solaire, aux planètes, à leurs satellites, aux comètes; d'autres enfin astronome stellaire qu' il créa presque en entier.
-

William et Caroline Herschel.
William et Caroline Herschel observent le ciel.
Herschel (Caroline Lucretia), astronome, soeur de William Herschel, née à Hanovre le 16 mars 1750, morte à Hanovre le 9 janvier 1848. En 1772, elle alla rejoindre son frère à Bath, chanta d'abord dans ses concerts, puis l'aida dans ses observations et dans ses calculs, découvrit elle-même, de 1786 à 1797, huit comètes, dont l'une (1795), périodique, n'était autre que la fameuse comète d'Encke, et publia à Londres, en 1798, aux frais de la Royal Society, un Index to Flamsteed's observations of the fixed stars, qui contenait 560 étoiles omises dans le British Catalogue. En 1822, à la mort de son frère qu'elle n'avait pas quitté depuis cinquante années, elle retourna dans sa ville natale, où elle vécut jusqu'à quatre-vingt-dix-huit ans et où elle fit encore paraître en 1828 : Reduction and arrangement in the form of a catalogue in Zones of all the Star Clusters and Nebulae observed by sir William Herschel. Elle touchait de Georges III, pendant son séjour à Slough, au titre d'aide de son frère, une pension de 50 livres sterling. La Royal Astronomical Society la nomma membre honoraire en 1835. (L. S.).
Herschel- (Sir John Frederick William), 1792-1871 - Né à Slough, fils de W. Herschel, fut membre (1813) puis président (1848) de la Royal Society, correspondant (1830), puis associé (1855) de l'Institut. Il est allé de 1834 à 1838 au Cap de Bonne-Espérance, où il fit construire un Observatoire à Feldhausen. A son retour en Angleterre, il a publié : Results of astronomical Observations made at the Cape of Good Hope (1847). J. Herschel, continuant les études de son père et celles de W. truve sur les étoiles doubles, a publié d'importants Catalogues de ces astres en 1867, en 1871 et en 1874.J. Herschel a également publié en 1864 un grand Catalogue de nébuleuses et d'amas d'étoiles. En 1822, Brewster, puis John Herschel trouvèrent que les raies du spectre solaire brillantes sont produites par la lumière venant d'un gaz incandescent .
Herschel (Alexander Stewart). - Né à Feldhausen le 5 février 1836, fils de Sir J, Herschel, devint en 1871 professeur de physique expérimentale au Durham University College, à Newcastle-on-Tyne. Il est membre de la Royal Society (1884). A partir de 1886, il s'est retiré à Slough et s'occupe d'astronomie. II a publié d'importants mémoires sur les étoiles filantes. A.-S. Herschel a discuté les résultats obtenus de 1798 à 1863 pour déterminer la distance des étoiles filantes au sol, et Secchi a trouvé, en 1864, que cette distance est de 120 km au commencement de l'apparition et de 80 km à la fin.
John Herschel Jr. - Né à Feldhausen le 29 octobre 1837, officier du Génie, membre de Ia Royal Society (1871), a fait des travaux astronomiques et géodésiques.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2006. - Reproduction interdite.