.
-

Guillaume d'Auvergne, quelquefois appelé Guillaume de Paris, évêque de Paris, docteur scolastique, né à Aurillac, mort à Paris en 1249. Quand il fut appelé à l'évêché de Paris (1128), il était professeur en renom à l'Université. Néanmoins, dans la lutte de l'Université contre les dominicains et les franciscains, il prit parti pour ses adversaires. On fait honneur à son épiscopat d'un grand nombre de fondations pieuses, parmi lesquelles celle de la maison des Filles-Dieu, pour les femmes repentantes. 

Comme philosophe, il était l'adversaire d'Aristote, et il adopta plusieurs conceptions platoniciennes empruntées aux philosophes arabes. On dit qu'il fut le premier en Europe qui fit usage des livres attribués à Hermès Trismégiste. Son principal ouvrage est un traité De Universo où il aborde à peu près toutes les questions de métaphysique, mais aussi certaines questions de physique (les marées). Il s'est attaché surtout à démontrer contre Aristote que la matière ne saurait être éternelle. Il a aussi soigneusement étudié les questions relatives au libre arbitre de l'humain. 



Anciennes éditions - Ses oeuvres ont été imprimées à Nuremberg en 1496, et, avec de nombreuses corrections, à Orléans (1674, 2 vol. in-fol.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.