.
-

Guichardin (Francesco Guicciardini). - Historien italien, né à Florence en 1482 d'une famille ancienne, mort en 1540, se destina d'abord au barreau, fut à 23 ans professeur de ,jurisprudence, entra ensuite dans la carrière diplomatique, fut envoyé en ambassade auprès de Ferdinand le Catholique, puis appelé à Rome par le pape Léon X, qui le combla d'honneurs, et lui donna le gouvernement de Modène et de Reggio. 

Envoyé dans la Romagne par Clément VII, il y rétablit le calme, fonda des établissements utiles, ouvrit des routes, et ne négligea rien pour augmenter la prospérité de ce pays. Nommé lieutenant général du Saint-Siège, il défendit avec succès Parme, assiégée par les Français, et maintint Bologne sous la domination de Rome en apaisant la révolte des Pepoli qui aspiraient à l'autorité souveraine. Retiré dans sa ville, il donna d'utiles conseils à Alexandre de Médicis, et, après la mort de ce prince, contribua puissamment à l'élection de Cosme. 

Guichardin a laissé une Histoire d'Italie, qui commence en 1490 et finit en 1534. Cette histoire, à laquelle il travailla 27 ans, est, de l'aveu des meilleurs critiques, une oeuvre de grand mérite; mais on lui reproche quelque partialité.  Guichardin a laissé en outre des Avis et conseils en matière d'État, Anvers, 1525, in-8, trad. en 1577; Relation de sa légation en Espagne, publiée pour la première fois en 1825, à Pise, par J. Rosini et quelques autres écrits publiés par Canestrini (1857-1868). 

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.