.
-

Guernesey
Bailiwick of Guernsey

49 28 N, 2 35 W
Guernesey (la Sarmia des anciens), qui est une dépendance de la couronne britannique, est la seconde en taille des îles Anglo-Normandes après Jersey . Elle se situe dans la Manche, à 45 kilomètres à l'Ouest du cap de Flamanville (côte de Normandie) et 51 milles au Sud de Portsmouth. L'île est de forme triangulaire; sa superficie est de 67km². dont les deux tiers cultivés. Dans sa plus grande largeur, elle mesure 8 kilomètres, et dans sa plus grande longueur 14 kilomètres. L'île a une pente générale qui s'abaisse progressivement du Sud-Ouest au Nord-Est. Son point culminant (106 mètres) est en haut de la pointe d'Icart.
-
Carte de Guernesey.
Carte de Guernesey. Source : The World Factbook.

L'extrémité occidentale de l'île présente de hauts promontoires de granit, de gneiss, de porphyre que la mer creuse incessamment en grottes profondes, en gouffres, en cavernes. Ses magnifiques cristaux de feldspath sont plus beaux même que ceux des granits porphyrisés de Cornouailles et de Cumberland. Au large des côtes Ouest de l'île des fragments de rochers sont semés sous l'eau, fragments de l'ancien littoral. Le sol même de Guernesey est couvert d'un sable léger et humide, tandis que le sous-sol est formé de graviers anguleux, excepté dans quelques parties occupées par une argile particulière, composée principalement de silicate d'alumine. 
-

Guernesey : baie de Fermain.
Guernesey : la baie de Fermain.

Le climat de Guernesey est humide et d'une grande douceur : les myrtes, les orangers poussent en pleine terre; les haies de clôture sont formées de beaux fuchsias arborescents. Les prairies bien arrosées sont vertes; entre les domaines croissent de grands ormes et autour des fermes de beaux pommiers que l'on exploite.

L'île s'est couverte de serres où l'on produit des raisins, des tomates, des melons, des choux-fleurs, des chrysanthèmes pour l'Angleterre. Ajoutez le granite des carrières de Saint-Sampson et les produits de la pêche (congres, chancres, etc.). Les touristes sont fort nombreux, attirés en particulier par Hauteville-House, où Victor Hugo habita dans un faubourg de Saint-Pierre de 1856 à 1870. 

Guernesey est compris, avec les îles d'Alderney, Serck et Herm, dans le bailliage de Guernesey (78 km² au total, et 65 500 habitants). L'île elle-même est divisée en dix paroisses, celles de Saint-Pierre-Port, Saint-Sampson, Vale, Câtel, Saint-Savion, Saint-Andrew, Saint-Martin, Forest, Saint-Pierre-du-Bois et Torteval.  Elle est sous la surveillance d'un lieutenant gouverneur payé par la couronne. L'assemblée parlementaire se compose d'un bailli, de douze jurés, d'un procureur ou attorney général, d'un clergé payé et de douze délégués élus par le peuple au suffrage universel. L'assemblée vote les lois de finances et le gouverneur a le droit de veto. Les impôts sont très légers.

Le pouvoir législatif a été confisqué par la cour royale, et l'administration de l'île appartient conjointement à la couronne et à une oligarchie territoriale. Il subsiste à Guernesey de curieux restes du régime féodal : un certain nombre d'abus très antiques s'y sont maintenus jusqu'à une époque récente; la peine du fouet, la peine de la confiscation n'avaient pas cessé d'exister au début du XXe siècle. Au point de vue religieux l'lle dépend du diocèse de Westminster.
-

Guernesey : Saint-Pierre-Port.
Le Port de Saint-Pierre, à Guernesey, au milieu du XIXe siècle.

La seule ville importante de Guernesey est Saint-Pierre-Port (St. Peter's Port), située sur la côte orientale. Saint-Sampson est avec Saint-Pierre-Port le seul port de l'île; il est situé un peu plus au Nord sur la côte orientale de Guernesey, à l'extrémité de la Braye-du-Val, dépression qui, à une date relativement peu ancienne, devait former un bras de mer qui coupait l'île en deux parties inégales. Au Sud de Saint-Pierre-Port s'élève le puissant fort de Saint-George qui pouvait contenir 5000 hommes. D'après les lois anciennes de Guernesey, toute la population mâle devait servir dans la milice de seize à soixante ans; mais l'usage de payer une exemption devint peu à peu si général que la réalité est très différente de ce délai nominal.

L'île de Guernesey est à la fois très populeuse et très riche, et la richesse y est distribuée d'une manière très égale, c'est-à-dire que le régime de la propriété y est plus semblable à celui de la France qu'à celui de l'Angleterre, malgré la vétusté des institutions. De même que dans certaines parties de la Bretagne peu éloignées de Guernesey, on trouve dans cette île de nombreux vestiges de ses premiers habitants: des cromlechs, des allées couvertes, des menhirs et des dolmens. Les plus remarquables menhirs se trouvent au Nord, à Ancresse.

Leur vieille langue normande contient des termes celtiques nombreux. Le nom même de Guernesey, dans l'idiome de ses conquérants scandinaves, Grenesey, veut dire probablement l'île verte. 

Bien que l'île ne produise pas assez de céréales, blé, seigle, froment, etc., pour sa consommation, elle exporte beaucoup de fruits et de produits de jardin, mais si c'est aujourd'hui dans une proportion moins importante que dans le passé; les pommes de terre et les navets y sont l'objet d'une culture spéciale; les raisins font l'objet d'un commerce qui se maintient. Le port de Saint-Sampson exporte en quantités considérables le granit que l'on tire de ses carrières. Les revenus tirés des services financiers - opérations bancaires, gestion de fonds, assurance - représentent environ 55% de revenu total  de l'économie minuscule, mais  prospère, de Guernesey. Les droits de succession et les autres impôt légers font à Guernesey un paradis fiscal populaire. Cependant l''intégration économique liée à l'évolution des pays de l'Union européenne change l'environnement dans lequel l'économie de Guernesey fonctionne. (Ph. B.).

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.