.
-

Gratien

Gratien, empereur romain de 367 à 383, né à Sirmium en 359, mort à Lyon le 25 août 383. Fils de Valentinien, Flavius Gratianus reçut de son père, en 367, le titre d'auguste. A la mort de Valentinien en 375, il partagea l'Empire avec son frère Valentinien II et avec son oncle Valens; sa part se composait de la Gaule, de l'Espagne et de la Bretagne. La mort de Valens en 378 ayant laissé sans maître l'empire d'Orient, Gratien fit choix d'un nouveau collègue, l'empereur Théodose

Dans les provinces qu'il administrait lui-même, le jeune empereur avait remporté des succès sur les Barbares, ainsi une victoire à Argentaria (Colmar ou Neuf-Brisach) qui fut désastreuse pour les Alamans (377); mais il ne put triompher de la guerre civile. Un empereur qui avait été proclamé par les légions de Bretagne, Maxime, avait pris les armes contre lui. Vaincu auprès de Paris, Gratien se retira à Lyon; il y fut tué à l'âge de vingt-quatre ans. 

Cet empereur avait embrassé ouvertement le christianisme et lui avait accordé la protection de l'Etat; il avait refusé de prendre le titre de pontifex maximus; il était en correspondance personnelle avec saint Ambroise, évêque de Milan, et il s'inspirait de ses conseils. (G. L.-G.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.