.
-

Exelmans (Isidore, comte), l'un des plus brillants généraux français de cavalerie, né à Bar-le-Duc en 1775, s'enrôla dès 1791, à peine âgé de 16 ans, devint en 1801 aide de camp de Murat, fut nommé colonel en 1805, après le combat de Wertingen où il avait eu trois chevaux tués sous lui; générai de brigade en 1807, après la bataille d'Eylau, à laquelle il eut une part glorieuse; passa en Espagne en 1808, fut pria eu pleine paix par les guérillas espagnols et conduit en Angleterre, mais parvint à s'échapper en se jetant dans une barque avec laquelle il traversa la Manche (1811); fit l'expédition de Russie, et fut nommé général de division en 1812, après la bataille de la Moscova

Pendant les Cent-Jours, quelques jours avant la bataille de Waterloo, il surprit une division prussienne qui déjà marchait sur la capitale, et la détruisit entièrement. Exilé au retour des Bourbons, il ne put rentrer en France qu'en 1823. Il prit part en 1830 aux journées de Juillet, et seconda le général Pajol dans sa marche sur Rambouillet

Nommé pair de France, sous Louis-Philippe, il devint en 1849 grand chancelier de la Légion d'honneur, et en 1851 maréchal de France. Il périt en 1852, d'une chute de cheval. 

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.